• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

NOUS DEUX

ELUARD

Maître Poète
#1
En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.

En te parlant, c’est comme si je me parlais à moi-même.
En te regardant, c’est comme je me mirais.
Mon image je la vois en toi.
Mes pensées, je les lis en toi.
Tu es l’image du moi
Le moi qui est en toi.
Tu es parfaite, ô ! Image du moi ! qui se trouve être toi !
Le moi et le toi, tous deux sous le même toit.
Une vie infinie seulement avec toi.
Toi, moi c’est toute une foi
La foi d’être deux
La joie de vivre à deux
Ce rêve qui est d’être deux.
Nous deux, quel rêve de jadis !
Nous deux, réalité du moment.
Nous deux, mythe de demain
Donnons-nous la main.
Prenons-nous la main.
Notre but et notre fin
C’est être deux
Quoi ; vivre à deux.