• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ne nous voilons pas les yeux

zuc

Administrator
Membre du personnel
#1
Avant propos

à l'heure ou le sujet du voile refait surface, s'invite dans la politique attise les passions,
où l'on nous remet en avant la laïcité, mais justement la laïcité n'est elle pas d'assurer à chacun la sécurité
dans la pratique de sa religions de sa croyance ou de sa pensée, pour le vivre ensemble,
Alors voilà le chat noir bien embarrassé dans ce débat, lui l'anarchiste, non raciste, non croyant,
effectivement il y a une stigmatisation, une dérive islamophobe, et un racisme d'état, que l'on vous expliquera à raison,
né de la politique et du passé colonial de la France, il y a les propos infâmes de RNistes, que je ne peux cautionner,
je ne prend pas à la lettre ce que disent les médias, je me fonde ma propre opinion selon mes ressentis et mes convictions,
alors pourquoi moi qui me veux tolèrent la vu du voile me dérange, que j'ai du mal à suivre les engagements de mes amis de Ras le Front sur ce sujet,
il est vrai que je rejette en bloc tout ce qui est religieux, mais je respecte le croyant, je sais qu'il y a des modérés que tous ne sont pas des intégristes, alors pourquoi ?
Parce qu'il ne s'agit pas d'un simple foulard, c'est une tenue verte kaki ou noire, portée comme un uniforme, est ce cela qui me gêne ? Je ne peux pas m'empêcher de voire là un acte politique et symbolique ici en France et cela sans forcément partagé les convictions de ceux qui l'expriment dans les médias,
il s'agit bien de mon propre ressenti, je ne cracherai jamais sur une femme quelle qu'elle soit, mais je me poserai toujours cette question
sont elles libres, manipulées ou soumises ??, au non des droits de la femme et je crois que c'est ça qui me fait rejeter à ma vu ce voile comme un voile sur les libertés,
et j'aurai bien aimé assister au rassemblement citoyen des femmes voilées auquel a participé RLF mais hélas je n'étais pas dispo, pour discuter et recevoir les opinions de ces femmes, car pour l'instant si je n'adhère pas c'est que j'ai des amis algériens qui comme moi ne croient pas en la religion, ils détestent les barbus et les pratiquants en général, leurs sœurs non jamais portaient le voile, elles ont fait des études et ces jeunes femmes voilées ça les révoltes, une incompréhension à une époque
où les jeunes du Maghreb rêvent d'émancipation, mes amis subissent de fait le racisme actuel, mais aussi les regards et les jugements des hypocrites pratiquants soit disant modérés « hypocrites » ce n'est pas moi qui le dit mais bien eux, leurs maman à 80 ans elle est très croyante, elle porte des tenues traditionnelles mais jamais de voile, quand elle sort parfois un foulard coloré c'est tout, elle est tolérante, elle sait que ses fils boivent quand ils sont chez moi, jamais elle me le reproche j'ai droit à ma part de couscous quand elle en fait.
De plus j'ai vu récemment un reportage sur le financements des mosquées en France et en Europe, par les frères musulmans mais aussi les dessous cachés enfin bref, « propagande ou non » il ne me semble pas,
Alors oui, toutes revendications religieuses me font peurs, l'Islam me fait peur comme les sionistes Israéliens, comme l’extrême droite catholique en France ou en Europe de l'est, ou l'obscurantisme religieux aux USA etc...
Voilà pour vous expliquer mes mots,
et comme disait Coluche « ni pour, ni contre bien au contraire »
alors comme toujours j'apporte plus de questionnement que de réponses.



Ne nous voilons pas les yeux
(en vers libres, sans tabous, ni trompettes)

La liberté est fragile,
et le renard agile,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

La démocratie a ses limites,
Comme des petits trous de mites,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Les règles de la laïcité,
Ne sont pas lois dans la cité,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Pourtant je parle avec tolérance,
Demain respectera t'on ma non croyance ?

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Mon combat va pour la femme,
C'est là que brille ma flamme,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Je ne suis en rien catholique,
C'est ma façon de faire de la politique,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Mes ancêtres bouffaient du curé
Je ne veux pas d'autres chapelets à récurer,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Je conchie les mots du RN,
Et ma chanson n'est pas un air de haine,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Je ne suis pas islamophobe,
Et n'écris pas avec mon zob,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Je ne chante pas pour la nation,
Ce serai une aberration,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Je ne porte pas haut le drapeau,
Et je coasse comme un crapaud,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Descendons dans la rue,
Avec un p'tit bout de toile écrue,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Amis libertaires
ils ne nous ferons jamais taire,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Amis anarchistes,
Cette histoire est bien triste,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Je veux ni dieux, ni maîtres,
Ils pourraient bien demain nous la mettre,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Je veux biens leurs dédier ces quelques vers,
Et tempi s'ils m'la jouent à l'envers,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Il n'y a pas de monde parfait,
Et je ne veux demain parler à l'imparfait,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Nous sommes nés de la révolution,
Comme d'autre des guerres de religion,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Serte on me parle de passé colonial
Mon cri à moi n'est en rien national,

oui, il y a stigmatisation,
Mais d'où vient alors mon hésitation ?

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Oui la terre était belle,
Nous en avons fait une poubelle,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Est ce parce qu'ils croient au paradis ?
Que sur la vie ils mettent des interdits ?

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Existe t'il vraiment des modérés ?
Car en toutes religions tu dois adhérer,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Si j'ai lu pour le meilleur des mondes,
Je n'écoute pas ce que colportent les ondes,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Alors portent elles des foulards,
Comme un blouson noir portent les loubards ?

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Ne serai ce qu'une panoplie,
Un simple jeu de monopoly ?

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Un acte politique, un acte de piété,
L'un ou l'autre dois-je m'en inquiéter ?

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Je me fout de ce que disent les journaux,
Comme des quatre points cardinaux,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Boire ou conduire je ne veux pas choisir,
Dans les pensées nauséabondes ne veux moisir,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je ne veux pas des cieux,

Amies terriennes, amis terriens,
Je ne crois en rien,

Ne nous voilons pas les yeux,
Je n'irai jamais aux cieux,

Écrivons des vers d'amour,
Avant que viennent les roulements de tambour,

Et ne voilons pas nos cœurs,
Que la fraternité demeure,
Que la fraternité demeure,
Que la fraternité ne meurt
 
Dernière édition:

steph76

Maître Poète
#2
Comme tu le décris si bien, les libertés individuelles sont régulièrement tiraillées par les obscurantistes ou les radicalismes , l'équilibre est fragile à trouver, si la religion sort de la sphère privée ou est instrumentalisée il y a danger.
Merci pour en tout cas pour cette réflexion
écrite avec talent.
Bon week-end Xavier.
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#3
Comme tu le décris si bien, les libertés individuelles sont régulièrement tiraillées par les obscurantistes ou les radicalismes , l'équilibre est fragile à trouver, si la religion sort de la sphère privée ou est instrumentalisée il y a danger.
Merci pour en tout cas pour cette réflexion
écrite avec talent.
Bon week-end Xavier.
Merci Steph,
oui l'équilibre est fragile,
je ne peux pas tolérer que l'on agresse une femme pour sa religion ou sa tenue, mais d'un autre côté j'ai aucune confiance aux religions
et surtout de m'avoir lu jusqu'au bout
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#5
Moi la religion ne m’intéresse pas donc je mets les voiles bon vent Inch Allah bravo Zuc pour ce large sujet amicalement Kinkin
Merci Kinkin,
à toi aussi d'avoir lu jusqu'au bout, j'ai conscience que m'on intro est plus longue encore que mon poème;)

alors bon voyage, j'espère que tu trouves une île vierge de toutes croyances car la croyance fini toujours par imposer des rituels puis inexorablement des règles
 

Polymnie2

Maître Poète
#7
ALors revenons aux faits de ce qui ont suivi les guerres de religions!

Pourquoi nous étions libre de croire ou non, mais non pas d'imposer
l'intime croyance en imposant, nos croix, nos médailles en collier
à l'école communale?

Cette école communale en primaire était ouverte cependant aux
demandes des parents!
"Veuillez avoir l'amabilité d'excuser mon fils qui sera absent de
telle heure à telle heure pour servir un baptême, un décès ou un mariage!

L'acceptation était systématiquement acceptée!

Nous cachions nos insignes à l'intérieur des cols!
Alors que tous ces étrangers masqués sont des signes de croyances
paraissant être coutume chez eux, mais non, ils se reconnaissent entre eux!!

C'est facile de rentrer chez "nous" sans aucune bienséance!
Oubliant qu'ils sont considérés comme hôte !
Dans le doute, tout peut être transformé, un petit rien comme un grand tout!

Nous avons loupé la touche, il y a quelques années car il suffisait de reprendre
nos statuts !
"Pas de signe religieux dans les écoles et port d'un tablier obligatoire!
Pour toutes personnes entrant dans le pays, même obligations à respecter!

On n'avait pas de ce fait l'air de critiquer les pensées intimes religieuses
venant de l'extérieur!!

Ceci demande réflexions avec tous supports amènes!
C'est avec retard que je réagis, mais c'était trop long à dire sur l'intéressant
dialogue proposé.!


Je vais plus loin, dans l'entreprise où je travaillais, ouverte à toute discussions,
une employée a très mal pris que le chef du personnel lui a infligé soit
disant une réflexion : "enlevez vos lunettes noires, je souhaite voir votre
regard quand je vous parle"!
C'était de vue qu'elles étaient, mais dans les bureaux elles fonçaient!
c'était jouer du snobisme car en travaillant elle ne les portait pas systématiquement!
C'est une autre dimension, mais cela demande "éducation"!


Merci à toi Zuc, amitiés, Poly
 

VikThor

Maître Poète
#8
Bonjour toutes et tous. J'ai suivi avec plaisir ce débat sur le port du voile islamique. Ce qui, en ce qui me concerne, ne me gêne pas outre mesure. sauf quand il est arboré politiquement. Car la religion et la politique ont toujours été étroitement liées. Que ce soit l'Islam, le Christianisme, le Judaïsme , le Bouddhisme et l'Hindouisme pour les principales... Et ce mariage a toujours généré des guerres de religion Catholique à ma naissance (je n'ai pas eu le choix) je suis depuis longtemps athée. Mais j'ai rencontré bien des hommes et femmes qui, sous leur voile, leur kippa, leur keffieh, leur cornette, leur calot ou leur béret (je pense à l’Abée Pierre) ont tout donné pour le bonheur des autres. Au nom d'un dieu, mais surtout pour l'Homme. Je n'ai jamais constaté derrière tout ça un geste ou une volonté politique. Alors oui, j'aime les croyants quand ils croient en leur prochain. Et je n'ai que du mépris pour les autres qui commettent des atrocités au nom de leur foi.
Amitié Vik
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#9
Bonjour Zuc,

Ne confondons pas la danse des voiles qui est un folklore aux multiples charmes, avec le vrai sujet le port du voile ...J'adore le titre, Excellente analyse qui donne toutes les clés d'un regard objectif, et je rajouterais cela suffit de maltraiter les Femmes, c'est leur ventre qui donne la vie respectez au moins çà , et pour en revenir au voile, Liberté chérie est ma devise à chacun de se faire son intime opinion, Bravo ce sera mon coup de coeur !

Belle journée à Toi.
Merci Samsara,
j'ai essayé d'être honnête et ne pas caché mon apriori qui va à l'encontre pourtant de mes convictions et de mon esprit de liberté, quel dilemme pour moi, d'un côté défendre les liberté individuelles et donc celles des femmes voilées et de l'autre moi le non croyant rejetant les religions comment puis je soutenir cette pratique religieuse qui peut être liberticide et imposée aux femmes, une atteinte à la condition féminine,
une chose est sur je n'agresserai jamais une femme quel qu'elle soit
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#10
ALors revenons aux faits de ce qui ont suivi les guerres de religions!

Pourquoi nous étions libre de croire ou non, mais non pas d'imposer
l'intime croyance en imposant, nos croix, nos médailles en collier
à l'école communale?

Cette école communale en primaire était ouverte cependant aux
demandes des parents!
"Veuillez avoir l'amabilité d'excuser mon fils qui sera absent de
telle heure à telle heure pour servir un baptême, un décès ou un mariage!

L'acceptation était systématiquement acceptée!

Nous cachions nos insignes à l'intérieur des cols!
Alors que tous ces étrangers masqués sont des signes de croyances
paraissant être coutume chez eux, mais non, ils se reconnaissent entre eux!!

C'est facile de rentrer chez "nous" sans aucune bienséance!
Oubliant qu'ils sont considérés comme hôte !
Dans le doute, tout peut être transformé, un petit rien comme un grand tout!

Nous avons loupé la touche, il y a quelques années car il suffisait de reprendre
nos statuts !
"Pas de signe religieux dans les écoles et port d'un tablier obligatoire!
Pour toutes personnes entrant dans le pays, même obligations à respecter!

On n'avait pas de ce fait l'air de critiquer les pensées intimes religieuses
venant de l'extérieur!!

Ceci demande réflexions avec tous supports amènes!
C'est avec retard que je réagis, mais c'était trop long à dire sur l'intéressant
dialogue proposé.!


Je vais plus loin, dans l'entreprise où je travaillais, ouverte à toute discussions,
une employée a très mal pris que le chef du personnel lui a infligé soit
disant une réflexion : "enlevez vos lunettes noires, je souhaite voir votre
regard quand je vous parle"!
C'était de vue qu'elles étaient, mais dans les bureaux elles fonçaient!
c'était jouer du snobisme car en travaillant elle ne les portait pas systématiquement!
C'est une autre dimension, mais cela demande "éducation"!


Merci à toi Zuc, amitiés, Poly
Merci Poly,
de l'attention que tu as porté a mon texte,
je ne sais l'école communale dont tu parles, je suis post 68,
mais je ne sais si tous les instituteurs toléraient ce fait que tu décris,
je crois qu'au début du siècles en revanche la guerre faisait rage entre école publique et religieuse et certain enseignants
étaient de véritable bouffeur de curès, il y avait une volonté politique de l'enseignement publique et dans les petit villages, un instituteur même
pour 10 élèves, on ne parlait pas de fermer des classes bien au contraire

quand au port de la blouse, malgré le bien fondé du principe, tous semblabes sans distinctions sociales ou religieuse,
je ne sais si se serai possible d'y revenir mais c'est sur ça éviterai la polémique au moins à l'école,
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#11
Bonjour toutes et tous. J'ai suivi avec plaisir ce débat sur le port du voile islamique. Ce qui, en ce qui me concerne, ne me gêne pas outre mesure. sauf quand il est arboré politiquement. Car la religion et la politique ont toujours été étroitement liées. Que ce soit l'Islam, le Christianisme, le Judaïsme , le Bouddhisme et l'Hindouisme pour les principales... Et ce mariage a toujours généré des guerres de religion Catholique à ma naissance (je n'ai pas eu le choix) je suis depuis longtemps athée. Mais j'ai rencontré bien des hommes et femmes qui, sous leur voile, leur kippa, leur keffieh, leur cornette, leur calot ou leur béret (je pense à l’Abée Pierre) ont tout donné pour le bonheur des autres. Au nom d'un dieu, mais surtout pour l'Homme. Je n'ai jamais constaté derrière tout ça un geste ou une volonté politique. Alors oui, j'aime les croyants quand ils croient en leur prochain. Et je n'ai que du mépris pour les autres qui commettent des atrocités au nom de leur foi.
Amitié Vik
Merci ViK,

oui religion et politique vont souvent de paire, je dirai même qu'elles ont été inventé pour diriger le monde,
après ce qui est des croyants oui il y a des gens bien, comme des gens mauvais comme dans toute société humaines, la religion n'y échappe pas,
pris appart l'individu ou le croyant n'est pas forcément mauvais, c'est pris dans un phénomène de groupe que l'homme devient dangereux,
et je suis d'accord avec toi, je respecte le croyant du moment qu'il respecte ma non croyance