• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Mutilation

@neverhappy

Poète libéré
#1
-Ne te mutile pas, tu te fais de mal et ça ne sert à rien, je t'aime moi, m'abandonne pas...
-Pardon ? Je peux savoir ce que t'en sais que ça ne serre à rien toi ? Toi qui jusqu'à aujourd'hui n'avait aucune idée de ce qui se passait dans ma tête.
Tu ne sais pas ce que c'est que le courage de se planter une lame dans le bras ou dans la jambe, non toi t'en as aucune idée, tu ne comprends pas, tu ne ME comprends pas, je ne me comprends pas moi-même.
Ma vie est un enfer, un putain d'enfer, j'ai pas d'endroit où me cacher, pas une passion, une personne qui me fait aller mieux non ! J'ai rien de tout ça moi !
Je n'ai pas le bonheur que vous, vous avez pendant que vous riez, tombez amoureux, souriez et que la vie est belle et bah moi je souffre, je crie, je pleure ! Je suis seule moi, abandonnée, le cœur brisé.
Toi tu ne sais pas ce que c'est que de passer la rambarde d'un pont, tu sais pas ce que ça fait d'avaler une boîte de médicaments, tu ne sais pas comment on se sent quand la personne que l'on déteste le plus au monde c'est nous-même.
Non t'en as aucune idée, et puis au fond tu t'en fous, parce que oui, tout ça au fond c'est pour "au cas où" je me suicide vraiment, ta petite conscience, pour te dire que t'as voulu aider. Et après toi tu me dis de m'accrocher, que ça va aller.
Alors que tu ne sais pas ce que je vis, tu ne sais même pas qui je suis et au fond tu ne sais même pas qui tu es.
Alors, ne me donne plus jamais de leçon sur des choses que tu ne connais pas.