• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

..MouRiRe d'AmouR.. </3

#1
Abandonnée il ne m'aime plus
Me voila sans lui une âme perdu
Mon Sublime ne m'a point attendu

Loin d'imaginer cela émue

je le suis.
On m'a dit que du mal
il me faisait; Une peine animale
et en moi; Mais qu'est ce qu'on les mâles
Un amour sans amour infernal

Telle est leur vision des sentiments.

Il disait m'aimer mais oui il ment
Je vis l'enfert et ses dures tourments
I reste mon roi de tous les temps.

Mais comment peux tu être de mon coeur
Son Chevalier et son destructeur
Femme fragile je compte cahque heure
Qui font de mes journées un vrai malheure.


Dois-je continuer d'écrire encore
Si j'écoutais mon coeur, à l'aurore
Ma plume sur le paiper sans effort
Glisserait et conterait mes tords.


Pourquoi die que de sa faute tout est
Il est parti je n'ai su l'aimer
Il découvrira d'autres contrées
A son bras, sa nouvelle bien aimée.


J'aime un mauvais coeur je vous l'avoue
Mais non !! C'est faux car il est mon tout
Écrouée je le suis pour être debout
De sa part une réponse à genoux

je le supplierai. Je suis celle qui

Pour cet homme aurait donné sa vie
De lui possédé est mon esprit
A l'aide, sans lui je tente une survie.


Égarée au beau milieu de la nuit
Écoutez ma voix elle n'est qu'un cris
Ressentez vous mon espoir meurtri
Qu'il me donne de lui un signe écrit.


C'est moi qui ai voulu le quitter
Car lui, trop de mal il me faisait
Je pencais qu'il me haissait
D'où ma dessision de m'éloigner.


J'ai attendu une reponse car pour
Mon envole il me faut un retour
Mais fière il me joue un vilain tour
Je vous en pris de vos doigts les contours

appaisez-les.
Ils sont de pierres cassez ce ciment
Qu'il en sorte et que mes sentiments
Sortent de mon coeur, c'est si affolant
Cet attachement si alarment.

Qu'il est bien heureux se moquant de
Ma detresse qui augmente le feu
De ma peine mais sous mon Seul Dieu
Je place ma foie et l'invoque Lui le Misericordieu.


Est long et insuportable
mon quotidien; Incapable
de le supporter; Sur table
j'invente ce poeme detestable.


Je m'arrête ou je continu ?

Quel est donc ce souffle perdu
A la recherche de mes rêves dechus
Je meurs trop vite, que l'on me mange crue.


Rien n'est de sa faute même si il a
Usé de ma patience et va
Loin de moi retrouver d'autres bras
Je hurle au desesspoir voila

à quoi ce résume mon dure poeme.

Je voudrais que consience il prenne
De mes souffrances et de mes peines
Ais-je une chance qu'un jour il me revienne ?


On me dit qu'il ne me mérite pas
Que le quitter était le bon choix
Aujourd'hui j'en doute donc croyez moi
Que je n'en suis pas si sure, Ah !


Je vais mourire si cruellement
Je ne tiendrais guere bien si longtemps
Vous l'avez compris je l'aime tant
Comment me défaire de cet amour cassant ?


Je t'aime mon Homme tu le sais
Alors de côter range ta fierté
Mon couer sur un plateau argenté
Je t'offre car à jamais tout à toi il est..
 
#3
tellement c'est beau, tellement c'est triste... courage ma soeur, faut que tu sois plus forte que tous ca, et Dieu est grand.... j'aime beaucoup ce beau et triste poème.... je vote bien sur
 

abed

Maître Poète
#4
je suis epater !! tu ecris merveilleusement bien meme si c est triste j ai adorer ...
On n'echape pas a son destin et un coeur comme le tien merite que de l'amour
couarge ma zina <3 j'esper que tu affrontra cette etape avec force et fierter malgre tout