• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Mon vide

#1
Mon vide
De lutter contre soi, c'est aussi ne pas accepter l'inconnu en soi et de souffrir.

Mon vide, quelle difficulté de vivre avec toi en permanence, quelques fois je t'oublie, quelques fois tu semble disparaître quand je suis avide....
Mais je sais bien que tu es encore là et moi livide, je crie mon impuissance...
J'hurle en silence !

Mon vide j'ai essayé de te remplir avec toutes de choses de gens aussi, mais lorsque ils ne sont plus là, tu es encore plus grand et moi plus petit, ma poitrine en est oppressée.


Mon vide qu'attends tu de moi répond-moi.......
Et le vide me répondit:

« Je suis une terre vierge, un espace déjà rempli d'une énergie invisible pour tes yeux endormis.
Je suis l'espace de tes possibles en Toi, pour Toi avec Toi
Je suis celui que tu veux ignorer aussi, celui qui te dérange par sa seule présence...et je souffre avec Toi de cette ignorance, de cette souffrance, de cette nuance, de cette fracture, je Compatis.
Mais tu n'écoutes pas, ton regard cherche l'inexistant et il est paniqué
Je suis celui que tu connais sans reconnaître et malgré cela je reste ton fidèle compagnon
Tu cherches le plaisir et tu ne trouves que souffrance et dévastation tu voudrais jouissance et tu rencontres errance et frustration...
Je suis celui qui t'aime et cet amour te fais peur, ta peur te fais agir et s'incarne dans ta réalité quotidienne.
Ton amour pour moi te rendrais si heureux....si serein..... »

Merci mon vide de m'entendre, de me comprendre, de m'accepter, de me tolérer de m'aimer ...
Aujourd'hui je m'occuperai de Toi, je te donnerai mes possibles, je t'offrirai des fleurs. Tiens, aussi je t'emmènerais promener, regarder les nuages, écouter les oiseaux..
Et si encore ce soir je pleure ma tristesse je ne serais plus seul, car tu es là maintenant mon ami inconditionnel...
Mon ami intérieur je te fabriquerai un espace merveilleux en moi où nous rirons ensemble de nos peines anciennes, de nos espoirs déçus, de nos vaines attentes....
Mon vide je t'emplirai de mes possibles dès aujourd'hui....