• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Mal.....

lilasys

Maître Poète
#1
Mal.....
Q'importe la vie ,les rêves et le temps
Si tu n'es plus ici pour serrer ma main
Mon cœur est lourd il se meurt du tien
Les nuits blanches, les jours sont du vent ...
Q'importe ! le ciel si tu n'as pas d'ailes

Derrière ce brouillard, je ne te vois
Envole toi vers ce lieu dit éternel

Je ne peux que m'accrocher à ta foi...
Q'importe !la pluie si elle ne cache mes larmes !

Tous ces coups de fusil silencieux dans l'oubli
Plus rien ne calme la douleur ni les armes

Reste cette route sans toi, à présent sans vie
Q'importe! qu'importe!tous ces maux ,tous ces cris

Qui restent au fond de la gorge qui s'ennuient
Le recueil est fait de bouts de chandelle
Toutes celles qui brûlent ,vacillent ,cruelles !
Q'importe !qu'importe ! tous les dieux

Aucun grimoire ne me parle de tes yeux
Sur les miens j'ai posé le fard du deuil
Aussi noir que cette nuit où tu m'as oublié sur le seuil .

LILASYS...







 

chahuant

Maître Poète
#4
Mal.....
Q'importe la vie ,les rêves et le temps
Si tu n'es plus ici pour serrer ma main
Mon cœur est lourd il se meurt du tien
Les nuits blanches, les jours sont du vent ...
Q'importe ! le ciel si tu n'as pas d'ailes
Derrière ce brouillard, je ne te vois
Envole toi vers ce lieu dit éternel
Je ne peux que m'accrocher à ta foi...
Q'importe !la pluie si elle ne cache mes larmes !
Tous ces coups de fusil silencieux dans l'oubli
Plus rien ne calme la douleur ni les armes
Reste cette route sans toi, à présent sans vie
Q'importe! qu'importe!tous ces maux ,tous ces cris
Qui restent au fond de la gorge qui s'ennuient
Le recueil est fait de bouts de chandelle
Toutes celles qui brûlent ,vacillent ,cruelles !
Q'importe !qu'importe ! tous les dieux
Aucun grimoire ne me parle de tes yeux
Sur les miens j'ai posé le fard du deuil
Aussi noir que cette nuit où tu m'as oublié sur le seuil .


LILASYS...







Lorsque l'être tant aimé, adoré nous a quitté, tout paraît tellement vide, alors qu'importe.........
Ce n'est qu'en poésie qu'on peut exprimer d'une manière aussi belle et aussi forte son chagrin.


BRAVO moi j'aime ces élans du cœur.

joie-et-pleurs-yeux-en-larmes-frustration-colère.jpg
 

Voile bleu

Maître Poète
#7
Ce contraste entre la puissante beauté de ton élan de plume, et l'horrible fond qu'il charrie de la terre au ciel.
Un poème où chaque vers est un océan de larmes.
Petite et Grande Lola, ces gouttes que tu abandonnes chargées de souvenirs,
imprégneront à jamais la réalité, de l'essence qui les anime.
Pardon, mais c'est avec mon Âme que je te prends dans mes bras.
 

luron1er

Administrator
Membre du personnel
#8
Mal.....
Q'importe la vie ,les rêves et le temps
Si tu n'es plus ici pour serrer ma main
Mon cœur est lourd il se meurt du tien
Les nuits blanches, les jours sont du vent ...
Q'importe ! le ciel si tu n'as pas d'ailes
Derrière ce brouillard, je ne te vois
Envole toi vers ce lieu dit éternel
Je ne peux que m'accrocher à ta foi...
Q'importe !la pluie si elle ne cache mes larmes !
Tous ces coups de fusil silencieux dans l'oubli
Plus rien ne calme la douleur ni les armes
Reste cette route sans toi, à présent sans vie
Q'importe! qu'importe!tous ces maux ,tous ces cris
Qui restent au fond de la gorge qui s'ennuient
Le recueil est fait de bouts de chandelle
Toutes celles qui brûlent ,vacillent ,cruelles !
Q'importe !qu'importe ! tous les dieux
Aucun grimoire ne me parle de tes yeux
Sur les miens j'ai posé le fard du deuil
Aussi noir que cette nuit où tu m'as oublié sur le seuil .


LILASYS...

Bien.....

Qu’apporte l’envie en tes trêves souvent,
Je serais toujours là pour t’enserrer demain.
Ma sœur est sourde et demeure en chagrin.

L’ennui tranche sur ses amours d’antan…..
Qu’apporte le miel en gros pots pour elle,

Devant en trouillard, je me dois,
Je survole avec toi et, de tes vers je m’émerveille.

Je ne veux que te décrocher pour la joie...
Qu’apporte le soleil quand je détache tes charmes !

Que les coups de minuit sentencieux soit panoplies,
Plus de bien pour de belles couleurs sur tes larmes,

Peste sur cette soute sans foi, la présente envie,

Qu’apporte ! Qu’apporte tous mes mots de tous nos écrits

Qui fêtent au son pour que regorge ta survie,
Notre accueil est fait de bons chants pour elle,
Tous ceux qui s’allument, crépitent, t’appellent !
Qu’apporte ! Qu’apporte tout du vieux,

Toute mon écriture ne te parle que de cieux,
Tous les miens que j'ai déposé tard sur ma feuille,
En étoile pour que cette nuit t’accompagne dès le seuil.


En pensée toujours avec toi….
 
#11

qu'importe le temps qu'importe les jours
ton sourire manque à ma vie
mon coeur se meur chaque jour
les nuits deviennent mon cauchemar
qu'importe le temps qu'importe les jours
quand de ma tristesse se lève au petit jour
je dois te laisser partir est je le choix?
il ne me reste que des souvenirs
et mon désarroi

soupir ma lolita
 
S

Samsara2

Guest
#14
En cette nuit obscure pour toi
Reçois un peu de lumière
Ton frère est parti vers le ciel
Sa vie terrestre s'arrête là
Là sur le lit où tu pleure Lola
Le coeur disloqué de douleur


Je t'embrasse amicalement, puisse le soutien de tous ceux qui aiment te lire ici, t'apporter un peu de réconfort en cette épreuve si cruelle, qu'est la perte d'un être cher.

Paule

Paix à son âme

images.jpg
 

chahuant

Maître Poète
#17

Bien.....

Qu’apporte l’envie en tes trêves souvent,
Je serais toujours là pour t’enserrer demain.
Ma sœur est sourde et demeure en chagrin.
L’ennui tranche sur ses amours d’antan…..
Qu’apporte le miel en gros pots pour elle,
Devant en trouillard, je me dois,
Je survole avec toi et, de tes vers je m’émerveille.

Je ne veux que te décrocher pour la joie...
Qu’apporte le soleil quand je détache tes charmes !
Que les coups de minuit sentencieux soit panoplies,
Plus de bien pour de belles couleurs sur tes larmes,
Peste sur cette soute sans foi, la présente envie,

Qu’apporte ! Qu’apporte tous mes mots de tous nos écrits
Qui fêtent au son pour que regorge ta survie,
Notre accueil est fait de bons chants pour elle,
Tous ceux qui s’allument, crépitent, t’appellent !
Qu’apporte ! Qu’apporte tout du vieux,
Toute mon écriture ne te parle que de cieux,
Tous les miens que j'ai déposé tard sur ma feuille,
En étoile pour que cette nuit t’accompagne dès le seuil.


En pensée toujours avec toi….




................pour ce commentaire sous forme de poème magnifique !
voila ma réponse.


coup-de-coeur-trop-beau.gif