Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Mais dis moi chérie !

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#1
Mais dis moi chérie ! je roule sans permis et tu pètes les assiettes ... (images inspirées uniquement ...)

Chère chérie, puis je te gonfler aujourd'hui ?
Tu sais que c'est vrai et je suis un incompris,
Après tout, qui peux vraiment comprendre ?
Puisque que ma vie pleure et à tout rendre,

Puisque le monde est crade, on m'a rien dit,
Pas de questions, pas d'explications, fais ça,
Puisque les trois quarts sont aux autres ici,
Et que nous partageons le reste et etcetera,

Puisque la mort est la délivrance finale bordel,
Pour ces connards on peut tout supporter en vie,
Puisqu'ils sont trop cons pour capter la marelle,
Au premier jour, leur gosse nage, permet ma mie,

Puisque nous sommes des incompris qui acceptons,
Et que par mon refus, je passe pour le roi des cons,
Un homme ne vaut rien, être le roi, dernier des cons,
Puisque je suis un mort né, je n'accepte pas l'illusion,

Viens mon amour, me dire que ma vie est un mensonge,
Puisque ainsi va la vie, de regrets en nostalgies, et songes,
J'étais le plus beau, fort et majestueux cerf de Collonges,
Puisque à l'aurore d'une aube noire, je danse et ils rongent,

Non, je meurs de ce monde menteur, de cette "petite mort",
Puisqu'ici tout est "blanc" quand ta mère est noire, et gris,
Quand tu es blanc, dis moi que les gens mentent ma chérie,
Puisque ... Un jour tout recommencera, ailleurs, mais c'est "mort",

je saigne tous les jours et je me moque que tu te moques,
Puisque je ne peux pas pleurer, et que rien ne me choque,
Sur les questions du passé, les réponses tardent à venir,
Puisqu'en cet état les complots ont droit à la morale ternir,

La systémie sent le purin, le syndrome de Stockholm est courant,
Et ils veulent que nous pensions à vivre vieux, sans questionnement,
Puisqu'ils disent que l'amour est contrition, en lisant entre les lignes,
Puisqu'à moindre contribution, rien n'est facile à subir en paradigme.


© Matthale 2022.
 

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#3
J'écoutais beaucoup quand j'étais plus jeune, mais je ne m'en suis pas du tout inspiré pour le coup.
Merci pour la chanson Zuc.

Amitiés,