Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ma France ! Ma Patrie !

#1
Ma France, Ma Patrie !

Qu’il est beau le pays, celui où je suis né
Il a le goût, l’odeur et l’accent du terroir
Venez visiter, parcourir ses territoires
La France est une personne disait Michelet.
Art et artisanat, cultures et industries
Qu’il est doux de vivre dans un si beau pays
Que dire de la richesse de sa gastronomie
De ses reliefs, ses régions, de Paris !
Je suis français et j’en suis fier, ma patrie
C’est la France, celle du cœur et des grands esprits
J’ai grandi, vécu et aimé ce beau pays
Que de souvenirs et de joies, j’en suis ravi !
Je suis fier d'être gaulois, celte ou germain
Vercingétorix a combattu les romains
Mes lointains ancêtres ont bâti de leurs mains
Ce pays même à devenir gallo-romain.
Ma culture, c'est les trouvères, les troubadours
Chez le seigneur, les ménestrels chanter l'amour
Et à la cour, les gentes dames aux beaux atours
Les preux chevaliers venant porter secours.
Dans les tranchées, ce poilu tombé à Verdun
Mort pour la France, un héros né à Châteaudun
Donnant sa vie, paysan ou citadin
Fier d'être Français, ce n'est pas anodin.
Ma France, tu es une femme à conquérir
Aux traits si délicats et au joli minois
J’ai pour toi tant de passion, à te chérir
Mon cœur sera toujours comblé, rempli de joie !
J'arrache la glaise de ce sol, les mains
Pleines de ce doux argile que je pétrie
Il me faut modeler un visage humain
Le tien mon Amour ! Ma France, ma patrie !
Je sens entre les doigts, tes profondes racines
Ancrées profondément au cœur de notre Terre
Je veux te donner vie, enlever les toxines
Pour que tu sois belle comme un ciel d'éther.
Ton regard illuminera le grand soleil
L'astre fera révérence à ta beauté
Sans égal, unique et à nul autre pareil
France ! Mon beau pays, tu as la primauté !
La terre ! Celle des labours et des labeurs
Des mains plongées dans le sol gras et des sueurs
Le terreau fertile de la vie campagnarde
De la ruralité que l'on dit franchouillarde.
La terre ! C'est la peau, c'est la chair et le sang
De la France, la force, vigueur d'un pur-sang
Celle qui nourrit tous les jours les habitants
De ce pays, le fruit des beaux jours de printemps.
C'est quand le soleil se lève à l'horizon
Que le paysan prépare les fenaisons
Et part semer le grain et cultiver les champs

Fourbu, il retourne chez lui au soir couchant.
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#2
bel écrit pour le style, mais moi ma France c'est celle que chante Ferrat,
oui la France en tant que pays est belle comme tant d'autre régions de part le monde, oui la France à eu c'est grands hommes mais certains aussi de triste renommée, oui la France brille part sa culture et son esprit, le pays des droits de l'hommes mais il y a eu aussi la France des colonies et ses guerres coloniales, ses résistants et aussi ses collabos, ses droits sociaux et leurs combats qui souvent ont fini dans le sang,
oui la France était belle mais vas faire un tour dans les montagnes ou son littoral avec ses usines à touristes, l'entrée des villes et aussi des villages avec leurs zones industrielles, les lotissements, le maillages de routes, une urbanisation galopante, la France image d'Epinal ça fait carte postale, et n'existe bientôt plus que dans quelques régions reculées, comme nos services publiques du reste,
soyons chauvin mais pas trop, ne sombrons pas dans un patriotisme acerbé, je suis dauphinois "tête de bois" et si j'ai l'esprit critique c'est que oui j'aime la terre qui ma vue naître, je n'ai pas de pays de substitution d'un lointain passé pour refuge, mon pays c'est là où je vis bien ou mal c'est là que je dois me battre et me défendre, la fuite n'est pas une solution la connerie des hommes fini toujours par te rattraper ici ou ailleurs l'homme n'est égal qu'à lui même

alors ton poème m'inspire deux chanson "La France" de Ferrat bien sur et les "imbéciles heureux qui sont nés quelques part" de Brassens et ce passage d'une chanson d'un groupe de punk celtique canadien Corrigan fest " si j'aime mon pays, la terre qui m'a vu naitre, je ne veux pas de dieu, je ne veux pas de maitre"

et comme disait le général
vive la France
(libre évidemment)