• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ma diligente

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#1
Ma diligente


Du haut de ce toit, sous la pluie,
Je vaque, en te voyant sous hourdis,
Ah que j'ai aimé jeter mes habits,
Avant de retourner en moi pour un écrit,


Différent vous disiez ? En affirmation,
Renouveau mal écrit tellement vrai,
Sans jamais des règles l'imposition,
Je crus pendant des minutes qu'elle dormait,


J'ai alors arrêté d'être une personne,
Désirant vouloir comprendre les autres,
Le voulant jusqu'au glas qui sonne,
Décidant d'essayer de devenir votre,


J'ai essayé d'inventer le futur,
Qui conduit forcément à ma perte,
Les rues raisonnent de pas alertes,
De fumées et des bruits d'Arthur,


Silencieuse mais sûrement pas muette,
Ses ressentis qui font trembler l'âme,
Elle pourrait être petite, pas fluette,
Son désir est intact devant les drames,


J'ai expliqué aux bourgeois, bien au dessus,
Jamais, non impossible, pour vous de comprendre,
Vous croyant, inextricables de mots trop inclus,
Que ce monde vous dépasse, et va vous prendre,


Cette nouvelle lignée est faîte de vertige,
Que vos textes névrosent et tuent dans l'oeuf,
Parce que mal alignés alors vous dirigent,
Pour vous ma diligente, vos mots sont neufs.
 
Dernière édition:

Matthale

Oreille cassée
Membre du personnel
#3
Déjà le titre est le contraire de la personne X)
Il n'y a rien de pressé, rien de rapide, tout est réfléchi.
Pensé, repensé, pendant des heures, avant qu'un mot ne sorte.
Quand à certains poètes, aussi doués furent ils, je n'iraient pas sur leur chemin qui conduisent à la ruine de tout futur.
Quelques indices pour t'aider ^^

Amitiés,
 
Dernière édition:

lilasys

Maître Poète
#4
Chacun ses capacités ! chacun sa route ! chacun son chemin !! zzé ouna ssansson ça?
chacun sa part de gâteau ; certains partent trop vite et chutent ! donc forcément il se fait dépasser ......
x1080.jpg