• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les nénuphars noirs.

ROUSSELOT

Maître Poète
#1
Les nénuphars noirs.

Assit sur la colline du désespoir,
Le romantique esseulé pleure,
De ne pas avoir pu, en temps, voulu savoir,
Qu’il ne faut abandonner aux boueux, l’espoir.

Car…

Le ruisseau de l’obscurantisme est en crue
Déversant dans les marais de l’ignorance
Les alluvions de haines et de souffrances
Le roseau plie face aux soudards bourrus.

Un vent glacial parcours le grand Ried,
Voilant et violant la femme aux émois torrides.
Au nom des dieux on assassine et on tue
Cachant ses propres vices sous de piètres vertus.

Pédophiles convenus, antisémites convaincus
Ces hommes et ces femmes ne méritent que la balle.
Mais le roseau se redresse, fier et fort, sans égal,
Par l’art du coiffeur qui dresse en liberté la chevelure perdue.

Alors…

Une symphonie résonnera dans le cœur des hommes,
Fuyant ces idéologies imbibées d’alcool qui bourdonnent.
Les nénuphars noirs qui se colorent de vert et en fleurs blanches
Offriront aux générations futures un monde sans revanche.


Loïc ROUSSELOT
 
Dernière édition:

iboujo

Maître Poète
#2
Pas de commentaire sur ce texte magnifiquement écrit et traité???
aux métaphores plus qu'excellentes

Un sujet d'actualité vu par et à la Loic

,avec la force des mots qui te caractérise
et la détermination
le tout restant très poètique


Coup de coeur du jour
bises jojo
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#3
oui l'obscurantisme et la bêtise de ces soit disant guerriers, ces fous de dieu qui ne connaissent que la haine et la violence pour ce prouver qu'ils sont des hommes

bien écrit, j'ai apprécié cette lecture
juste une petite erreur que je trouve dommage,
"De ne avoir pu, en temps, voulu savoir,"
"de n'avoir pu" ou alors "de n'avoir pas pu" serai plus juste
après à toi de voir

amitié ZUC
 

ROUSSELOT

Maître Poète
#5
oui l'obscurantisme et la bêtise de ces soit disant guerriers, ces fous de dieu qui ne connaissent que la haine et la violence pour ce prouver qu'ils sont des hommes

bien écrit, j'ai apprécié cette lecture
juste une petite erreur que je trouve dommage,
"De ne avoir pu, en temps, voulu savoir,"
"de n'avoir pu" ou alors "de n'avoir pas pu" serai plus juste
après à toi de voir

amitié ZUC
Mille mercis Zuc !
En effet sur cette phrase il y a une erreur.
A l'origine, ce vers avait un tout autre sens.
Mais sur un autre site, une amie m'a proposé de changer celui-ci afin d'améliorer mon texte.
Je l'ai accepté immédiatement et je l'ai très mal réécris, ici, par précipitation.
Voila, j'y ai fait la correction qui s'impose et te remercie beaucoup de ta bienveillance.
Cordialement
Loïc ROUSSELOT
 

prose16

Maître Poète
#6
Le ruisseau de l’obscurantisme est en crue
Déversant dans les marais de l’ignorance
Les alluvions de haines et de souffrances
Le roseau plie face aux soudards bourrus.
Ton texte est glaçant, noir comme tes nénuphars, et l'obscurantisme...et ne peut laisser indifférent. Merci d'avoir traité ce sujet avec puissance et élégance à la fois...