• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les joies du camping

kinkin

Maître Poète
#1
Les joies du camping

Nous avons pris un camping pour une semaine
Nous n’avons pas puisés dans notre bas de laine
Après treize heures de route propriétaires accueillantes
Réservation quelques informations installation de la tente

Le sol dure comme de la pierre pauvres sardines
Pourquoi ne pas avoir été en vacances à Aberdeen
Nos voisins des mangeurs de saucisses buveurs de bières
La bonne grosse Gerda et Karl originaires de Bavière

Et à ma gauche des flamands de Bruges amateurs de frites
Je vais à la douche pendant que Madame prépare la marmite
A coté de moi les wcs le bon vieux Bernard se lâche
< Ah oh ouf > Ca y est il a évacué sa portion de goulasch

Merde quel con j’ai oublié de prendre mon gel douche
Pas très agréable d’être envahi par les guêpes et les mouches
Nous mangeons nous allons faire la vaisselle a deux
Crevés pas de sorties nocturnes direction le pieu

A minuit pas toujours fermé l’œil a coté ça ronfle
Pas ma femme mais les allemands ça me gonfle
J’arrive a m’endormir réveil a trois heures < Chéri >
< Quoi > < Je crois que j’entends des bruits >

< N’ai pas peur c’est le belge qui va pisser sa mousse >
Je me tourne, je dors, réveil par plusieurs secousses
5 h du mat < Chéri viens avec moi aux toilettes >
Trouillarde je l’accompagne quittant ma couette

8h30 petit déjeuner qu’il est bon en plein air
Nos voisins se lèvent aussi < Guten tag, Her Muller >
Et vas y confiture fruits œufs pain café saucisson
Quel appétit d’ogre c’est un repas de communion

Ce matin douche direction le lac et ses environs
Détente sur la serviette baignades, du paysage nous profitons
Le soir nous rentrons notre place est prise par une voiture
Nous allons voir le propriétaire du camping avant fermeture

Acceuil fermé je laisse ma femme une main d’acier dans un gant de velours
Cette opération se reproduira deux fois pendant notre séjour
Nous mangeons avec la lumière rien de tel pour attirer les moustiques
Le lendemain au réveil des piqûres ouf ce n’est pas des frelons asiatiques

Malgré nos petites péripéties nous avons appréciés nos vacances
Pour les prochaines nous pensons revenir dans ce coin de Provence
D’ailleurs nous devions restés 3 jours nous avions multipliés par trois

Décompression changement de mode de vies oubliés les tracas

1565508821566.png
 

coqhardi

Maître Poète
#2
Malgré les aléas de ce mode de pratique il te reste des moments a raconter félicitations bon Dimanche
 

steph76

Maître Poète
#3
Toujours de bons moments à vivre malgré quelques avaries avant de reprendre "les hostilités".
Bon dimanche KINKIN
 

Vega46

Maître Poète
#4
Au moins tu as de quoi écrire sur la toile en rentrant!.
Rien ne vaut l’aventure et les rencontres multiples multilingues.
Il y a mieux Kinkin la prochaine fois tu vas nous tester le camping sauvage.
Amitiés
Momo
MLCCACTP
 
Dernière édition:

Cortisone

Maître Poète
#5
Les joies du camping

Nous avons pris un camping pour une semaine
Nous n’avons pas puisés dans notre bas de laine
Après treize heures de route propriétaires accueillantes
Réservation quelques informations installation de la tente

Le sol dure comme de la pierre pauvres sardines
Pourquoi ne pas avoir été en vacances à Aberdeen
Nos voisins des mangeurs de saucisses buveurs de bières
La bonne grosse Gerda et Karl originaires de Bavière

Et à ma gauche des flamands de Bruges amateurs de frites
Je vais à la douche pendant que Madame prépare la marmite
A coté de moi les wcs le bon vieux Bernard se lâche
< Ah oh ouf > Ca y est il a évacué sa portion de goulasch

Merde quel con j’ai oublié de prendre mon gel douche
Pas très agréable d’être envahi par les guêpes et les mouches
Nous mangeons nous allons faire la vaisselle a deux
Crevés pas de sorties nocturnes direction le pieu

A minuit pas toujours fermé l’œil a coté ça ronfle
Pas ma femme mais les allemands ça me gonfle
J’arrive a m’endormir réveil a trois heures < Chéri >
< Quoi > < Je crois que j’entends des bruits >

< N’ai pas peur c’est le belge qui va pisser sa mousse >
Je me tourne, je dors, réveil par plusieurs secousses
5 h du mat < Chéri viens avec moi aux toilettes >
Trouillarde je l’accompagne quittant ma couette

8h30 petit déjeuner qu’il est bon en plein air
Nos voisins se lèvent aussi < Guten tag, Her Muller >
Et vas y confiture fruits œufs pain café saucisson
Quel appétit d’ogre c’est un repas de communion

Ce matin douche direction le lac et ses environs
Détente sur la serviette baignades, du paysage nous profitons
Le soir nous rentrons notre place est prise par une voiture
Nous allons voir le propriétaire du camping avant fermeture

Acceuil fermé je laisse ma femme une main d’acier dans un gant de velours
Cette opération se reproduira deux fois pendant notre séjour
Nous mangeons avec la lumière rien de tel pour attirer les moustiques
Le lendemain au réveil des piqûres ouf ce n’est pas des frelons asiatiques

Malgré nos petites péripéties nous avons appréciés nos vacances
Pour les prochaines nous pensons revenir dans ce coin de Provence
D’ailleurs nous devions restés 3 jours nous avions multipliés par trois

Décompression changement de mode de vies oubliés les tracas

Afficher la pièce jointe 24064
Et vive la Provence !!!
Pas trop dérangés par les cigales ?
Que de péripéties.
Merci pour ce partage
Amicalement
Gaby
 

Samsara*

Maître Poète
#6
1122547-col-de-larche-3.jpg

Bonjour Kinkin,

Avec toi le divertissement est toujours assuré, tu as une manière de poétiser les situations ...Unique
A les joies du camping avec les étrangers et leurs langues à laquelle on ne comprend rien , on dit que c'est le Français le plus indisciplinés en voyage je ne crois pas, je te propose un point de vue du col de l'Arche où j'ai campé sauvage quand j'étais jeune, en plein mois d'août dès 16 heures le soleil quitté la vallée, il fallait sortir les pull hoover *vrai* mais le matin quel enchantement je me lavais dans le torrent , j'ai voyagé dans mon passé en te lisant , merci pour ce plaisir

Belle journée

Bien amicalement

Paule
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#7
ha! les joies du camping, c'est sur,
mais c'est pas à l'hôtel ou tu pourras sortir le matin en calbute en tong pas rasé pas coiffé et pour madame pas maquillé pour aller prendre ton p'tit déj'
t'as oublié la partie de pétanque, l'apéro, et l'élection de miss camping "lol";)