• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les jeunes fugueurs.

Ramadi

Nouveau poète
#1
Si la vie est fragile,
le rêve l'est encore plus.
Un enfant qui n'est pas aimé,
laissera tout partir en éclat.
Sa vie et les paroles d'évangile,
de toute façon le coeur n'y sera plus.
Il adoptera vite la facilité,
ménageant ses efforts et ses pas.
Que lui restera t-il après les bris,
qu'auront laisser les plaisirs éphémères,
une île au beau milieu de l'océan,
ou bien les séquelles irréversibles.
Lorsque les requins lui auront tout pris,
se délectant de le voir se jeter a la mer,
se moquant de lui qui essai s'accrocher au vent,
rassasiés ils chercheront une autre cible.
Insensible a la détresse de leur proie,
ils en n'ont rien a foutre de toute façon.
Elle leur fourni bien des richesses,
les rues sont riche de ces jeunes itinérants.
Si un enfant quitte ton toit,
il a sûrement ses raisons.
As-tu posé les bon gestes,
ou as-tu fais semblant d'être ignorant...