• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les Fab Four, un pérenne et intarissable apologue

Oiseau Lyre

Poète libéré
#1
Hommage aux groupe le plus apprécié et influent de l'histoire du rock

Je pus voir à l'instant quatre étoiles célestes
Accompagnées d'accords d'une rime informée
Au sein d'un doux recueil aux parfums azurés
Déferlant un courant d'un succès manifeste.

Ce livre se conçoit d'astres incandescents
S'illustrant dans leur art par la dextérité
Esquissant l'épopée d'un firmament doré
Par la composition d'écriture de chants
Par leur timbre rythmant un fleuve de vertus
Revigorant l’esprit par chaque note jouée.

Ce typhon orchestral ce quatuor avéré
A tempéré des mots qui clament leur salue
Pour nous faire saisir que dès leur construction
Leur nom sera gravé à jamais dans l'histoire
En mélodieux trésor par un sceau méritoire
Pour avoir su dépeindre un magma d'émotions.

Reflétant à eux seuls quatre grandes légendes
Qui savent maîtriser de manière avisée
Leur objet signature une préciosité
Véhiculant dès l'aube un sirocco des landes
Pour amener au monde un effluve floral.

Ces lancinantes fleurs se déploient à merveille
Au cœur d'un instrument qui stimule l'éveil
Égayant leur tempo par leurs voix ancestrales
Dénotant l’harmonie qui afflue dans leurs veines
Pour apporter à l'homme un concert saisissant.

Mais ce groupe perçut qu'il devenait mourant
Deux drames ont surgi provoquant la déveine
Lennon et Harrison se sont vus s'obscurcir
Provocant un malheur d'odieuse félonie.

Mais malgré cet affront leurs généreux amis
Perpétuent leur mémoire essayant d'adoucir
Ce tragique attentat ce virulent cancer
Pour honorer leur mythe et le faire durer
Ces saints illuminés qui ont su évoluer
En musiciens mondiaux aux penchants visionnaires.

Sans conteste ils ont su redorer la musique
Devenant un tournant un pilier évident
Un historique emblème en révolutionnant
L’exacte description de ce ton symphonique.

Leur immense talent est un écho probant
Du modèle éclairant de renommée formelle
Le référent blason d'un genre intemporel
Pour qui veut débuter dans ce style brillant
Chaque instrumentaliste évoquant le pionnier
En étant reconnu comme un maître d'hardiesse
Dans son rôle prisé affirmant ses prouesses.

L'Angleterre absous-moi de t'avoir mal jugée
Alors que tu détiens la perle musicale
Un fervent monument d'une allure exhaustive
D'instrumentalité en cantates avives
De ces plumes lettrées ces lueurs impériales
Nous offrant un panel de verves ingénieuses.

Merci à vous d'avoir mon quarté d'angelots
Conféré à la sphère un scintillant tableau
Votre immortalité sous chaque œuvre élogieuse.

Oiseau Lyre.
 

Pièces jointes

Oiseau Lyre

Poète libéré
#2
Ça c'est parce qu'il est bien écrit :p ceci est bien évidemment une blague. Merci à vous pour votre compliment ! C'est très touchant et je suis heureuse de vous avoir fait voyager. Ne cherchez pas à l'expliquer, qu'importe les longs discours lorsque les émotions sont présentes dénotant, selon moi, une portée bien plus véridique.
 

Oiseau Lyre

Poète libéré
#3
J'espère pouvoir vous faire voguer longtemps encore à travers mon monde songeur en égayant vos yeux et en touchant votre coeur. Et je serai très heureuse, à mon tour, de pouvoir partager vos univers spirituelles.