• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les anges... ces chérubins.

#1
Les anges, ces chérubins,
ils sont venus par une fin d'après midi d'automne,
lueurs opaques, deux ailes blanches comme panier,
couleur cristalline comme fumée
je ne pouvais les toucher,
ils semblaient me parler,
je n'osais les regarder
peur de comprendre
le fait de leurs présences,
un a droite, un a gauche,
au dessus du lit de ma grand' ma,
tout autour, silence plat,
je ne croyais pas , les anges, ces chérubins
mais il etait certain, qu'ils n'étaient pas là pour rien,
ils volaient en cadence, comme une briève danse,
puis , tout doucement, je les ais vus s'évanouir, dans les airs,
et c'est à ce moment, tout doucement ,
la main que je tenais si tendrement m'a quitté,
elle est partie vers l'inconnu,
chassant la clarté de l'inconscient,
emportée par les anges, ces chérubins,
me montrant le chemin de l'éclat de ses nouveaux lendemains,
alors, j'ai su, tout simplement, que les anges étaient venus pour appaiser
mes cris, le parce que, de mes pourquoi,
la vérité de mes regrets,
le paradis des anges lui etait parvenue
me laissant, là , toute perdue,
face à la réalité des faits,
j'ai vu,
les anges, ces chérubins

30 10 2005