• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le vieux coq

chamallow29

Nouveau poète
#1

Il régnait sur le poulailler , crête dressée et plumes flamboyantes . Il était comme un coq en pâte . ses poulettes autour lui piaillaient et grattaient le sol avec énergie . Lui goguenard perché , assez haut , les observait du coin de l'œil , se chipoter pour un minuscule vermisseau .
Notre bon coq était devenu vieux , la casserole lui faisait de l'œil , notre couple de fermier rêvait d'un bon coq au vin pour le soir .
Ce jour là , le cocorico du matin entamé avec ardeur , il ne se doutait pas , que c'était ces dernières heures , de labeur à satisfaire , cocotte numéro une , puis cocotte numéro 2 , jusqu'à cocodette numéro 10 , vous allez me dire quand on aime on ne compte pas . C'est ben vrai çà , ma ptite mdame .


Cot cot elle , la seule qui se refusait à lui , et pour cause il l'avait engrossée de 8 petits poussins , le mois d'avant , était restée à couver ses 8 œufs , bien tranquille bien au chaud dans la paille du nid , pour une fois calme d'être enfin seule . Sans les assaut du coq .

Le fermier etait sure de se débarrasser de son coq gaulois , sa femme avait commencée à pleurer , non pas pour son coq , mais pour l' oignons qu'elle venait d'éplucher , les deux litres de vin attendaient sur la table et déjà entamés par le fermier de moitié , pour mariner notre coq .

L'homme essaya d'attraper notre cocorico qui ne se doutait pas ,qu' il etait cuit aux petits oignons , il couru couru , c'est pour le coup sa crête était de travers , il ne voulait pas qu'on lui tordit le cou .

Se réfugia vers son amie cot cot et ses oeufs ,on nombre de huit . La on me suit un petit peu pour compter , déjà que le fermier qui n'avait plus les yeux en face des trous , et pour cause saoul comme un gadou , trébucha , la tête dans l'abreuvoir , il abandonna l'affaire pour un temps et bien obligé , mais çà pour combien temps !
Rentra chez lui , la queue entre les jambes , penaud bu le reste de son pinard pour se consoler de manquer d'assurance .
hourra notre coq (vieux) fut sauvé , par 2 litres de vins .
maintenant si çà vous dit de mettre la suite , coq et cot cot vous remercient ainsi que les 9 cocottes d'avoir soutenu notre vieux coq … COCORICO
 

janu

Maître Poète
#4
Les vieux coqs sont toujours très malins
on en connaît un brin !
Les fermiers, hélas! pour lui pas toujours entre deux vins
Et sans être devin on sait ce que finalement il en advint !!
Bises amicales