• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le temps

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#1
Le temps


Il ne se voit pas forcément le temps,
Des règles il n’en a aucunement,
Et il continue son chemin en avant,
Quand nos enfants seront bien grands,


Aurons nous la chance des petits enfants ?
Il n’a pas de prise, le temps,
Et pourquoi pleurer autant ?
Il y a le bonheur qui dure un instant,


Il faut persister en son écoulement,
Qu’il soit gai ou triste, le temps,
Demain nous serons vivants,
Que ce soient les faignants,


Ou bien les cœurs vaillants,
Le temps coule lentement,
Pour respirer tranquillement,
Le temps, la création des gens,

Inspiré d'insignes dégénérescents.
 
Dernière édition:
#2
"Demain nous serons vivants", rien n'est moins sûr; "Le temps, la création des gens", le décompte est je crois bien une invention humaine effectivement. Un texte fantastique que je trouve bien inspiré, félicitations!
Je me suis arrêtée sur quelques détails simplement, dans l'ensemble c'est optimiste je trouve et mon esprit bien réaliste ne voudrait pas ternir ta composition avec un trop long ressenti ;)
Merci pour ce partage Matthale, belle soirée à toi et aux tiens!
 

LUZE

Maître Poète
#3
le temps le temps , celui qui ne s'arrête jamais
et qui file comme le vent
ou s'étire et se fait très lent
suivant le fait du moment
un jour pourtant
on n'aura pas le temps
et tout disparaitra … dans le néant
 

Vega46

Maître Poète
#5
Par tous les temps prenons du bon temps même par mauvais temps et dieu sait que grâce à la conjugaison des temps on ne manque pas de temps, il suffit juste de savoir accorder les temps là est bien l’important.

Bravo
Amitiés
Momo
MLCCACTP
 
Dernière édition:

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#7
Le temps nous apprends tout, nous ne pouvons rien prendre gratuitement.
Comme disait Jean de La Fontaine : "Patience et longueur de temps font mieux que force et que rage".
Merci pour votre passage et vos commentaires :)

Amitiés, Matthale