• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le petit gars de la lune

#1
J'ai vu un petit homme
Qui au bout de ses bras
Tenait la lune ronde
Comme un ballon gonflé

Qui ne pesait pas plus
Que le poids d'une pensée
Qui roulait en ses mains
Comme on jongle les mots

C'était un p'tit gars sage
Pas plus haut que trois pommes
Qui aimait bien caresser
Le ventre de la colline

Plus près du ciel, il souriait
À l'astre rond, éclaboussé,
Des éclats de roux, oubliés,
Par le soleil trop endormi

De sa belle couleur
Il courait, larme à l’œil,
Son cœur plein de lune
Le hissa jusqu'aux nues

Je n'ai plus revu depuis
Le p'tit gars sur la colline
J'ai envie de le rejoindre
Quand la lune touche la terre
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#8
jolie petite histoire, que celle du p'tit gars qui portait la lune,
mais comme dans tout conte, il y a toujours des méchants, il se pourrait que des gens qui ne rêvent pas, dans le pays de ceux qui s'accaparent tous, de ceux qui ont déjà mis le pieds sur l'astre, qu'ils l'aient un jour mis en prison, si leur rêve a eux est de transformer sa lumière en argent,
mais tous ceci n'est qu'une histoire, et toutes ressemblances avec un pays ou des gens ayant ou pouvant exister n'est que pure coïncidence,
si ça se trouve ton P'tit Bonhomme est juste partit sur une autre étoiles pour encore plus s'éloignée des hommes ;)
 
Dernière édition:
#9
jolie petite histoire, que celle du p'tit gars qui portait la lune,
mais comme dans tout conte, il y a toujours des méchants, il se pourrait que des gens qui ne rêvent pas, dans le pays de ceux qui s'accaparent tous, de ceux qui ont déjà mis le pieds sur l'astre, qu'ils l'aient un jour mis en prison, si leur rêve a eux est de transformer sa lumière en argent,
mais tous ceci n'est qu'une histoire, et toutes ressemblances avec un pays ou des gens ayant ou pouvant exister n'est que pure coïncidence,
si ça se trouve ton P'tit Bonhomme est juste partit sur une autre étoiles pour encore plus s'éloignée des hommes ;)
Oui cette dernière version est plus poétique, merci Zuc