Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le mariage...

maroc59

Maître Poète
#1
Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...et bla bla bla !

Un des problèmes majeur dans les mariages c'est le manque de concessions/compromis entre l'épouse et l'époux.

Avant mariage les deux admettent que des efforts sont nécessaire, de beaux discours sont fait et de belles promesses. Les efforts eux mêmes et le respect sont témoigner avant le premier jour de mariage, mais a peine le mariage fait il y a un grand relâchement comme si marié plus besoin de tout ce qui a était affirmer juste avant.

Résultat au final pour un bon nombre : séparation/divorce voir féminicide dans certains cas, mais pour un certain nombre bien que le mariage perdure il ne reste que l'ombre du bonheur du début, la routine. Malheureux a deux mais les uns restent pour les enfants et les autres restent ensemble part dépit ou honte du divorce.

Le mariage faut vraiment que les futurs mariés comme les mariés cessent de le voir comme une finalité mais comme un début, un commencement car la finalité apporte certes le relâchement alors que considéré le mariage comme un commencement apporte la motivation de faire les efforts, les concessions et les compromis pour construire l'avenir ensemble.
FB_IMG_1612245912399.jpg
 

Polymnie2

Maître Poète
#3
C'est devenu tellement commun de divorcer
pourquoi se marier?
Et puis, la peur de s'engager pour la vie!
l'union libre a été reconnu!
puis les mariages ont repris, heureuses nouvelles
largement publiées!
mais où se trouvent les difficultés?
Cassures à l'amiable! double foyers pour les
enfants! les retombées?

Lorsqu'on remonte le temps, les couples anciens
près des quand dira t'on s'élèvent, ouvrent nos
yeux :
Ma belle-mère : Mais quelle tête faites-vous J.M.?
Moi : Mais vous ne savez-pas que votre fils a quitté
le foyer conjugal?

Mais si, mais maintenant tout le monde divorcent
c'est courant voyons!
Disons mamy : Les couples anormaux sont comme
vous, unis à jamais!
Le nôtre est normal pour l'extérieur surtout!
alors que nous étions majeurs pour le grand jour
et responsables de nos actes et désirs!
Ayant déjà l'exemple autour de nous!

C'était en 1980!

Ne nous étonnons pas! c'est la déroute! on ne se
marie plus par amour ne pensant pas aux conséquences!!
Mais maintenant avec le confinement, certaines
valeurs sont regardées étonnamment!

La liberté exagérée, c'est la facilité de tout mordre
à pleine dents!
Mariés, repus, un refroidissement coupe le partage!
Ils sont vieux avant l'âge!

Au fil des années des lois ont changé mais pas
dans le sens de la morale!
Tout n'est que contrat sans papier étirant la facilité
à "ne peut plus"!

Un bon sujet à réflexions!

Merci Maroc, bises, Poly
 
#4
Un très bon sujet, c'est tout à fait ainsi que je le vois!!
Le mariage est pour moi "sacré" (dimension religieuse, je l'entend), mais surtout il est réfléchi, et si l'on s'engage pour la vie, on sait avec qui, pourquoi, dans quelles conditions... Bref, un coup de tête stupide pour une jolie robe blanche et un beau jour ensoleillé ne font pas le poids!!
Merci Maroc!!
 
#5
Parfois Il faut savoir partir quant il est temps malgré qu'on peut partir dés qu'on sent qu'on le doit
Partir ce n'est pas la fin c'est toujours le début de quelque chose
Quant une histoire est vraiment close, elle est close, il ne faut pas rester qu'on sait au fond que tout est fini et rien ne nous lie comme avant. Il ne faut surtout pas rester par sacrifice pour le bien de la famille ou des enfants c'est toujours la même erreur que font les femmes : Elles oublient qu'elles sont les perdantes ,elles perdent leurs dignité en premier,le respect et surtout le mépris s’immisce entre le couple . Ca pousse certains hommes a violenté les femmes parce qu’ils les respectent pas surtout si le couple connait la violence et la femme accepte et subit les violences conjugales qui finissent par des féminicides .
Quant on parle de concessions c'est aux couple de faire des concessions ensemble en respectant les besoins de l'autres les concessions sont une preuves d'amour sensés renforcer le couple.Merci pour ce bel écrit qui m'a inspiré
 
#7
De très belles confidences
j'ai réagi en partie comme toi,
sauf question argent, et confidences!
Je savais mais n'avais aucune preuve
je me suis tue pour éviter chamaillerie,
ne rien avoir à me reprocher!
lorsque ns avons eu les enfants de mon
frère, c'est lui qui a donné son accord
le première, je l'ai suivi!
Le travail n'était plus le même mais il
m'aidait beaucoup! les tâches
n'étaient pas distribuées, mais nous nous
complétions à l'aise! c'était le premier
qui voyait quelque chose à faire qui le
faisait!

Ensuite il est partie! j'ai dit à mon neveu
qu'il avait changé ses horaires car il
m'avait demandé : "Pourquoi tonton ne mange
plus avec nous?
Ensuite, pourquoi on ne mange plus de viande
le soir? Parce que vous en avez à midi à la cantine
et que tonton a besoin aussi d'argent!!!!

Je ne regrette rien! 3 ans de peine, comme un deuil!
J'ai beaucoup écrit, le samedi, pour toute la semaine!
ensuite j'ai refait surface! je m'habillait taille 36!
Divorce : débouté 2 fois il a été
La troisième, "amiable" pour sauver les enfants!

Quand je le rencontrais à st lys, on discutait 5mn!
J'ai omis de dire qu'il venait nous voir tous les
samedi!

Bises, Poly