• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le grand roi

#1
Le grand roi
J’admire ce grand roi qui brille tel un astre,
Qui règne sur la France et cause son désastre,
Qui siège avec sa cour et tous ses myrmidons,
Qui manie ses sujets comme on manie des pions.

J’admire ce grand roi qui se tire d’affaire
Chaque fois qu’en justice il doit monter en chaire
Pour quelques vilenies accusant sa personne;
La poudre est trop mouillée pour que le canon tonne.

J’admire ce grand roi qui n’est qu’un chenapan,
Un vaurien, un filou, un être malfaisant
Qui tire son profit en raison de son titre
Et, cela, bien avant qu’il eut été ministre.

J’admire ce grand roi, cet ignoble imposteur
Qui est, chacun le sait, un répugnant menteur
Qui s’accroche au pouvoir afin de parader
Pareil au fanfaron inapte à travailler.

J’admire ce grand roi au seuil de la retraite.
Comme Napoléon, sa place est déjà prête
Pour partir en exil expier ses forfaits,
Lors les Français, enfin!... paraîtront satisfaits.


Extrait de "Vagabondage" - janvier 2007
 

cintada

Nouveau poète
#2
J'ai pensé à Sarkozy en lisant ton texte !
Je me trompe ?
Bien qu'il peut s'appliquer à pas mal de ceux qui sont au pouvoir....ou qu'ils l'ont été....

amicalement
CINTADA
 
#3
En fait au moment où le texte fut rédigé il s'agissait de son prédécesseur. Comme quoi nous allons de mal en pire.
Bisous - papy jack
 
#4
Ce poème me fait penser au livre de Patrick Rambaud"Chronique du règne de Nicolas1"...J'adore le ton de votre texte,car malheureusement des "Grands Rois" Nous en avons à revendre ,dans nos politiciens.
Amicalement,AngélinaG