Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le cri du Fou.

Raziel

Poète libéré
#1
Sonnet : Le cri du Fou.


Un visage pâle assombri par son destin ;
Noirceur de l’âme, en milliers de gouttelettes,
Répandues en triste chœur où se reflètent
Les ombres d’une peau décharnée par sa main.


Un corps noueux amaigri par son chemin ;
Traçage de vie, en poudre d’escampette,
Répandue en pluie d’étoiles aigrelettes
Sur des courbes escarpées aux sentiers cristallins.


Un esprit meurtri par un désespoir malsain;
Inexistant, fade, exempt de lendemains :
Au royaume des fous, il est couronné roi.


Un cœur amer flétri par ses globes opalins
Séchés, hermétique à la rosée du matin :
Entends-tu le bouffon crier son désarroi ?


05.04.21