• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le butor étoilé

Phaedra

Maître Poète
#1
Aux lents secrets du flot sous la vibrante flore
L'oiseau mystérieux, ce discret habitant
Jalousement caché par les bords de l'étang
Qu'on ne sait s'il est vrai où un lointain folklore

Mais l'habile chanteur du couchant à l'aurore
Gonflé d'ébène et d'or le manteau miroitant
Parfois, vibrant, puissant d'un écho éclatant
Emplit tout l'horizon de son amour sonore.

Hélas un rien l'épeure, un bruit le fait partir.
Déjà il s'est enfuit dans l'ombre se blottir,
Alors joueur le vent pour le plaisir de l'onde

Agite par soupirs les brunâtres réseaux
Et la nature rit de voir sa plume blonde
Être un mouvant roseau au milieu des roseaux.

Logan



Les mâles chanteurs sont réputés pour leur chant résonnant à des km rappelant une corne de brume.
L'espèce est entrain de s'éteindre (notamment par chez moi en Lorraine)
butor-etoile-roseaux.jpg
 
Dernière édition:

Oiseau Lyre

Maître Poète
#2
J'aime quand ça parle nature. Très beau poème. J'ai eu un peu de mal avec le placement de certaines virgules, mais rien de bien spécifique. (Cela est un avis purement subjectif et personnel, la métrique et musicalité poétique, étant différente d'une oreille à l'autre). Et le mot "mystérieux" comprend 3 syllabes, lié au fait qu'il faut obligatoirement qu'une consonne suive une voyelle pour pratiquer une césure, sauf en fin de vers, sauf mot exceptionnel. Sinon très bel épopée aviaire !
 
Dernière édition:

Phaedra

Maître Poète
#3
J'aime quand ça parle nature. Très beau poème. J'ai eu un peu de mal avec le placement de certaines virgules, mais rien de bien spécifique. (Cela est un avis purement subjectif et personnel, la métrique et musicalité poétique, étant différente d'une oreille à l'autre). Et le mot "mystérieux" comprend 3 syllabes, lié au fait qu'il faut obligatoirement qu'une consonne suive une voyelle pour pratiquer une césure, sauf en fin de vers, sauf mot exceptionnel. Sinon très bel épopée aviaire !

Merci pour votre passage et message.
Pour les virgules en effet après relecture à froid, j'en ai enlevé 2 pour y améliorer le rythme.

Enn revanche pour mystérieux, pour avoir pas mal lu de chose sur la diérèse et la synérèse, il est toujours utilisé avec 4 syllabes. J'ai eu l'occasion de lire des textes classiques où il utilisé ainsi au même emplacement. Fut un temps où je l'utilisais toujours avec 3 syllabes, me rendant comte de mon erreur, je le compte pour 4 aujourd'hui.
 

LUZE

Maître Poète
#8
un beau sonnet pour un bel oiseau
pour mystérieux , tu as raison en classique toujours 4 !
mais ton quatrain de départ manque de verbe
quelques hiatus aussi à revoir
le vers final est très beau avec ses assonances en écho

1585234872759.png
 
Dernière édition:

kinkin

Maître Poète
#9
Après t'avoir lu il me revient a mon esprit un drôle d'oiseau que j'avais vu en Lorraine on m'avez dit que c'était un cormoran mais bizarre cet oiseau en Lorraine bravo amicalement Kinkin
 

Phaedra

Maître Poète
#10
Après t'avoir lu il me revient a mon esprit un drôle d'oiseau que j'avais vu en Lorraine on m'avez dit que c'était un cormoran mais bizarre cet oiseau en Lorraine bravo amicalement Kinkin
Merci Kinkin pour ton message. Sur tout nos lacs et étangs il y a des cormorans, ils sont souvent vu comme nuisibles d'ailleurs...
Amitiés
 

kinkin

Maître Poète
#13
Merci pour la précision alors ainsi c'était vrai des cormorans en Lorraine mieux vaut des cormorans que des corps mourants surtout en cette période un peu d'humour dans ce monde cruel ne nuit a personne bravo amicalement Kinkin
 

Phaedra

Maître Poète
#14
Merci pour la précision alors ainsi c'était vrai des cormorans en Lorraine mieux vaut des cormorans que des corps mourants surtout en cette période un peu d'humour dans ce monde cruel ne nuit a personne bravo amicalement Kinkin

Beaucoup aimerait que les cormoran soient des corps mourant sur les étangs. Comme vous dites un peu d'humour est primordial. amicalement