• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le bal.

#1
Le bal.

Dans le bal costumé des nantis,
on y croise beaucoup d’abrutis,
ne sachant que faire de leurs tunes.

Certes on y croise femmes câlines,
déjantées, fatiguées et orphelines,
blasées d’un monde hideux qui infortune.

Dans le bal costumé des bourgeois,
on y croise des politiques aux abois,
collaborateurs des premières heures.

Dans le bal costumé des vainqueurs,
ils danseront au secret de leur lâcheté,
en résistants du dernier quart heure.

Au bal costumé des imbéciles,
chanteront toujours les repentis,
sur le sang des peuples mépris.

Au bal masqué de la morale sacrifiée,
comme une vulgaire blond platinée,
meurt l’enfant abandonné,
en photo glacée, sur une plage isolée.

Loïc ROUSSELOT
 
#3
Yo ! Mon ami de Lorient, mon Pays.
Tu sais bien que les Bretons sont toujours engagés.
Je le vois également très bien chez toi quand je te lis.
Amitiés.
Kenavo.
Loïc
 
Dernière édition:

agrego

Maître Poète
#5
Yo ! Mon ami de Lorient, mon Pays.
Tu sais bien que les Bretons sont toujours engagés.
Je le vois également très bien chez toi quand je te lis.
Amitiés.
Kenavo.
Loïc

les breizh sont francs directs et.....engagés!!!lol Ils n'aiment pas les faux-derches et ici il y en a un qui me gonfle!!!

A propos....t'as pas vu ma relation du naufrage du "BUGALE BREIZH"??? que tu connais évidemment!!!


kenavo


Agrégo
 
#6
les breizh sont francs directs et.....engagés!!!lol Ils n'aiment pas les faux-derches et ici il y en a un qui me gonfle!!!

A propos....t'as pas vu ma relation du naufrage du "BUGALE BREIZH"??? que tu connais évidemment!!!


kenavo


Agrégo
Oui je l'ai lu.
Cela m'a beaucoup plu.
peut être que je ne l''ai pas commenté.
Mais j'ai franchement bien aimé ta façon et ton approche.
C'est un fin texte.
Amitiés.
Loïc ROUSSELOT
 

Philaly

Maître Poète
#7
En me lisant votre poème, je me suis dit : pour le coup...l'habit fait bien le moine !
C'est un véritable défilé....de convives....pas toujours bienvenus.
Percutant.
Amitiés
 

lilasys

Maître Poète
#11
""Tu sais bien que les Bretons sont toujours engagés.""
OBJECTION votre honneur!!!!:)
Ceci est de la discrimination MDR:confused:
Parole de toulousaine ...
""Ohhh"" moins ce poème en dit long sur la société :D
J'accuse ""les maux "" qui se lisent sur ce coin de France
J'avoue que la Bretagne possède un franc parlé ""rare""
J'aime cette franchise !
Je reprends ....."abrutis,déjantées, imbéciles,""
Pinaise o_O c'est la fête

Plus sérieusement!
Sujet grave d'actualité face à l'indifférence
Je crois Hélas qu'on changera pas ce monde
Mais le crier est déjà bien !
La photo de cet enfant sur la plage ""EST UN CRIME """

Merci Loïc
Cette lecture remettra-t-elle les pendules à l'heure ? Quel désespoir !
Bisous images (2).jpg
 

lilasys

Maître Poète
#12
"" des éclairs et des révolvers ""
Au rythme où l'on éteint les roses
Où l'on assassine la mer
Où la jeunesse est sous hypnose
Et la Vieillesse en Alzheimer
Au rythme où le soleil invente
Sans espoir des millions d'enfants
Qui sont dans des files d'attente
Sur la piste des éléphants.

Y'aura bientôt que des éclairs
Y'aura plus d'eau y'aura plus d'air

On a plus le temps de prédire
Que le pire est devant nos yeux
On n'a presque plus rien à lire
Les vrais livres sont déjà vieux
A peine le temps d'être un homme
Qu'on a vécu plus qu'une vie
Adieu Venise et adieu Rome
On habite tous Pompéi.

Y'aura bientôt que des éclairs
Y'aura plus d'eau y'aura plus d'air


Entends, entends le monde implose
ça fait même un sacré boucan
Les gens qu'on aime se nécrosent
Écoute vrombir les volcans
Je ne suis pas un moraliste
Ni un chaman ni un curé
Mais dans la foire aux égoïstes
J'ai vu trop de femmes pleurer.

Y'aura bientôt que des éclairs
Y'aura plus d'eau y'aura plus d'air

Bien encastrés dans leur musique
Écoutez les maux demain
Des tsunamis sur l'Atlantique
Amour ne lâche pas ma main
Je te parlerai du Verlaine
Pour mieux accompagner ta peur
Pour mieux désamorcer ta peine
Je glisserai mon cœur dans ton cœur

Y'aura bientôt que des éclairs
Sortis tout chauds des revolvers....

SERGE LAMA