• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L'Auréole

#1
A la nuit tombée lorsque Morphée m'appelle J'imagine secrètement un instant avec elle Habitante de mes rêves et de mes idées Je ferme les yeux et me laisse emporter J'observe devant moi la femme que j'aime Se rapprochant puis s'éloignant Comme un félin dont le désir amène Une envie de serrer celle ou celui qu'on aime De ton indexe tu rencontres ma bouche Puis de la mienne je rencontre la tienne Surprenant mes mains que plus rien ne freine Découvrant nos corps qui se poussent et se touchent Je respire tes cheveux tombés sur mon nez Tu caresses mon torse allongé sous tes mains Je me redresse pour pouvoir t'embrasser Tu me rallonges et me montre tes seins Un sourire tu m'adresses pour me faire comprendre Un désir caché qui ne peut attendre Caressant mon torse de ton entre-jambe Tu amènes à ma langue tes lèvres qui tremblent Te caressant de ma bouche, je te sens frémir Une chaleur brulante m'enflamme de désir Attirant, si chaud et si tentant... tu l'avances Et langoureusement j'explore, ta silhouette qui danse J'observe devant moi la femme que j'aime Se rapprochant puis s'éloignant Comme un félin dont le désir amène Une envie de serrer celle ou celui qu'on aime Habitante de mes rêves et de mes idées Je ferme les yeux et me laisse emporter Or l'illusion se dérobe s'estompe et s'envole Et mon rêve se brise comme une auréole.