Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L'art des fleurs.

#1
L'art des fleurs.

Chacun de ces éclairs porte le même nom,
Et ce joli trésor par le frimas sommeille,
Alors que son graveur dessine avec merveille
Cet unique objet d'art qui vaut l'or d'un renom,

Sans prêche glorieux sans nul autre sermon
Les froideurs de l'hiver, seront aux fleurs de nielles
Ce que le jardinier aux roses de vermeilles
Espérait que d'attendre un doux matin saumon ;

Toute chose pour naître à besoin de l'artiste
Qui lui donne le feu du métal trismégiste
Et ici ce pamphlet naît entre les cailloux ,

Pour certain, rien de plus, que de simples pétales
Que pousse le zéphyr loin de leurs fins sépales
Au poète cette œuvre une mer de bijoux...

Daniel Beau le poète rêveur
29 février 2021
Inknotpad
Google Chrome
17:37
 
#2
L'art des fleurs.

Chacun de ces éclairs porte le même nom,
Et ce joli trésor par le frimas sommeille,
Alors que son graveur dessine avec merveille
Cet unique objet d'art qui vaut l'or d'un renom,

Sans prêche glorieux sans nul autre sermon
Les froideurs de l'hiver, seront aux fleurs de nielles
Ce que le jardinier aux roses de vermeilles
Espérait que d'attendre un doux matin saumon ;

Toute chose pour naître à besoin de l'artiste
Qui lui donne le feu du métal trismégiste
Et ici ce pamphlet naît entre les cailloux ,

Pour certain, rien de plus, que de simples pétales
Que pousse le zéphyr loin de leurs fins sépales
Au poète cette œuvre une mer de bijoux...

Daniel Beau le poète rêveur
29 février 2021
Inknotpad
Google Chrome
17:37
Très beau poème floral Daniel
Amicalement
Gaby
 

Polymnie2

Maître Poète
#4
Et oui, entre cailloux un brin d'humour
apparaissent les perles contre nature!

Le temps trébuche, le sol fait son rictus!
Que restera t-il pour le printemps?
Un manteau double face!

Notre regard perd ses repaires !

Tu l'as très bien poétisé!

Merci à toi, bises, Poly
 
Dernière édition: