• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L'amour

jadee67

Nouveau poète
#1
A force de scier et la branche et le tronc Et de presser toujours un peu plus nos citrons, Le trader a flanqué la planète au supplice Lui pète le boulon, nous on serre la visse ! C’est sûr ils sont tous fous, et Pierre et Paul, et Jack. Attention ! A la bourse ils tournent tous au crack ! La terre est leur bombe et gloutons de chère fraiche Allumette à la main ils recherchent la mèche. Par leur course à l’argent, nous voici affamés, Tous les fous, c‘est prouvé, ne sont pas enfermés. Les traders, à mon sens, ne sont que des vauriens Qui rêvent de tout prendre à qui n’a presque rien. Combien voudrait serrer vos cols blancs de voyous Donc vivez prudemment en vivant loin de nous. Si un jour la fierté, fait en vous étincelle, Notre corbeille est là … sautez dans la poubelle.
 
#2
Tu ne sais vraiment pas anamlyser ni comprendre un poème. Déjà tu plagies pour ta vanité mais en plus tu dénatures la beauté d'un poème. Navrant! ha et l'auteur est fil2fer.