• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L'Amour!

Lyseria

modérateur
#1

Qu’est ce qu’une vie sans amour ?
Sans état d’âme sans retour ?
Qu’est ce qu’une vie sans rêve ?
Un trou noir une trêve ?

Qu’est ce qu’une vie à chercher ?
Chercher quoi ? Sa propre destinée ?
Pourquoi somme nous condamner,
A errée vers cette quête qui nous semble ! Tourmenter,

De Pourquoi ! De larme !

Pourquoi tant de haine troublée, délivrer
Dans cette vie qui nous mène, vers des chemins empoisonnés
Aude la de nos souhaits
Dépassait nos propres peurs, infliger.

L’amour est-il un cadeau, une vision ?
L’amour est-il une prison ?
L’amour est-il une trahison ?

L’amour n’est-il pas, simplement l’envie ?
D’y croire encore avec frénésie
L’amour né d’un regard
L’amour né d’un hasard

Faut-il simplement le vouloir ?
Faut-il simplement y croire ?

Vivre pour aimer,
Vivre pour être aimé,
Telle est notre destinée
Telle est notre chemin doré

Apprendre à aimer, doucement
Apprendre à donner, lentement
Apprendre à s’écouter, patiemment
Apprendre à ouvrir son cœur, simplement

Notre existence ici bas,
Ne dure qu’un temps avant ce pas,
Tant de gens ce chercher,
Tant de gens ce regarde sans s’approcher,

Que veux dire aimer ?
Une simple larme, émietter ?
Qui s’écoule en flambeau !
Dans un lac endormi en lambeau,
Comme un fardeau,

Dans un vaste paysage qui nous anime,
Dans le flot d’un mirage qui nous mine,

Que veux dire aimer ?
Vivre pour s’évader ?
Vivre pour exiger ?
Vivre pour exister ?


L’amour,

Dans une simple larme, en vain,
S’évade mon sourire au lointain
Tes mains je me souviens encore de leur douceur
Tes caresses me frôlant avec saveur

Ta peau tatouée, ton odeur
Nos corps enlacent enivré de chaleur
A ne plus savoir que faire quel malheur,

Qui est notre drame notre ivresse notre douleur
Nos larmes Notre déchirement, en apesanteur
De devoir repartir l’un sans l’autre tel un châtiment vainqueur,

L’amour nous à unis et désunis temps de fois
Mais toujours il nous guidera vers cette loi
Vers notre destiné, vers notre émoi


L’amour,

Découvrir l’amour, comme au levant
A travers le sourire d’un enfant
D’une lune qui s’éclaire en plein ciel
D’un lac endormis ou s’éveille cette nuit senteur miel

Du vent qui viens doucement nous caresser
De cette brise humide dénudée
Qui coule en perle de rosées

Le chant d’un oiseau
L’odeur de la terre comme un écho
Marchant courant les pieds humide
Le sourire aux lèvres limpide

L’amour à tellement de sens
Il suffit d’ouvrir son cœur en absence,

Sans fermer les yeux découvrir cette ferveur
Ouvrir votre porte sentir cette grandeur
Ne pas avoir peur


L’amour,

Donner sans compter
Sans attendre un retour
Donner simplement …


 
#5
Superbe...Quelle déclinaison du verbe aimer !.....Tout est dit.....
Quoique l'amour a ses milles facettes...qui n'apparaissent que par éclats aux âmes de bonté vraie....
Bravo ! un véritable plaisir de lecture .......