• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L'allusion à Narcisse

jadee67

Nouveau poète
#1
Un enfant vint Mourir , Les lèvres sur tes eaux , Fontaine ! de s'y voir au visage trop beau Du transparent portrait auquel il fut crédule ... Les flûtes des bergers chantaient au crépuscule ; Une fille cueillait des roses en pleurant : Un homme qui marchait au loin se senti las . L'ombre vint . Les oiseaux volaient sur la prairie; Dans les vergers , les fruits d'une branche mûrie Tombèrent , un à un , dans l'herbe déjà noire , Et , dans la source claire ou j'avais voulu boire . Je m'entrevis comme quelqu'un qui s'apparaît .