• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

la valkyrie

apheos

Nouveau poète
#1
Secouant ses larges ailes mouillés,
brunhild dispensait sur l'herbe la rosée.
Abandonnant sa forme de seigneur des étang,
le cygne se transformat en femme simplement.
Sa chevellure blonde tréssée,
dépassait de son casque ciselé.
Sa cote de maille en argent,
avait de magnifiques reflets changeants
Favorite parmis les valkyrie,
elle était la plus sensible des furies.
Etincelante avec son allure de sauvageonne,
Odin l'appréciait mieux que personne.
Courageuse et forte c'était la plus aguerrie,
et du champs de bataille elle parcourait la prairie.
Emportant les guerriers que la vie abandonne,
survolant le tumulte du combat qui résonne.
Douce avec ses âmes courageuses,
qu'elle emmene au banquet fougueuse.
Fidèle aimante et serviable alors,
d'hydromel et de gibier elle les restort.
Au doux son de sa voix mélodieuse,
de cette protectrice attentionné et radieuse.
Le guerrier satisfait et repu s'endors,
quand s'éteigne les mugissements des cors.
Puis vint siegfried le héros,
pour qui elle bafoua ses généraux.
le statut de maudite et d'éxilé elle acquerra
et il fut promis le même sort par Odin a qui la verra.
Cependant par de hauts faits guerriers et moraux,
et soulignant les actes d'odin arbitraux.
siegfried la sortie de son embarra,
et le couple réhabilité eu son amour cellé par contrat.
 

creafan

Nouveau poète
#2
C'est vraiment impressionnant q'un si beau poème ne soit pas commenté,ces "vierges d'Odin"dans toute leur splendeur comme l'est votre poème.
 

mucochris

Nouveau poète
#3
tres beaux ecrits avec toute la passion de ton coeur , bravo christophe cette lecture est un delice je vote bises
 

Legende

Nouveau poète
#5
tu m'as emmené sur les traces de ce bel amour dans la furie des batailles et la féerie du conte....les tristan et Iseult scandinaves. Une bien belle evocation et une belle plume pour l'ecrire.
Ca fait plaisir de voir d'autres textes sur ta page
Bisous