• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La poésie...cousue main et bordée d’une prose très harmonieuse. Hors concours Hi!.

Vega46

Maître Poète
#1
La poésie doit naître d’une idée portée par un récit, cette idée doit avoir une âme, le récit un corps et l’un et l’autre sont inséparables.

Quelque soit notre âge l’illusion poétique survit, sans tomber dans le romanesque notre fantaisie se replie sur le rêve. Une migration de tous les instants vers le climat des poètes s’impose à notre cœur et nous ne refusons jamais le voyage.

L’air y est si pur, le ton si haut, que les miasmes vulgaires pour les âmes basses, n’y survivent guère!.

Il nous est, sans doute, facile de nous mettre en liaison avec cette splendeur de la beauté qui s’entoure des plus hauts sommets de l’idée. La poésie est ce monde surnaturel où l’on atteint l’extrême pointe de nous-mêmes, où l’on découvre la plénitude et les tendances profondes de l’être.

La poésie est une sauvegarde d’autant plus sûre que sa tutelle se plie sur notre naturel épris de rêve, d’émotion et de liberté. Elle prolonge en vibrations harmonieuses nos états d’âmes ordinaires et fixe nos inspirations, à un cœur sans emploi, elle peut offrir un objet d’adoration.
Nous devons aimer ce frémissement intérieur où viennent se réfléchir et s’exalter tant de nobles rayons et toutes les mystérieuses virtualités de notre pensée et de notre cœur.

Le prestige de la poésie qui relève d’une technique luxuriante, mérite notre attention. Comme dans la nature "les parfums, les couleurs et les sons" dans une ténébreuse et profonde unité" tous les arts s’y retrouvent et s’y répondent. Elle rivalise avec la peinture, la sculpture et la musique. Elle ne vit comme les beaux arts que de couleurs de relief et d’harmonie.

Poètes, vos vers charment mes yeux et leur mélodie parle directement à mon âme sa langue divine.

Créer la vision poétique, pour fuir le présent et sa prose inévitable, n’est pas simplement le parti-pris de la beauté matérielle et sensuelle, mais bien une migration vers les âges disparus ou vers des terres lointaines.

L'exotisme dans le temps et dans l’espace répond à une tendance vigoureuse de notre cœur.

Si le vertige vous gagne sur les pics les plus hauts de la poésie, puissiez vous, au moins, ne pas renvoyer les légendes, les belles imaginations de nos humanités au pays des chimères.

L’année doit garder son printemps. On se demande avec angoisse quels fruits pourraient porter les arbres vigoureux et droits, pleins de sève généreuse, si la rigueur insolite de la saison les avait condamnés à n’avoir point de fleurs.

Au-dessous de la froide réalité, flotte un monde aussi vrai d’où se trouvent bannies les trivialités et les bassesses.

Rien n’y froissent les âmes dans leur élan vers la noble beauté qui s’exprime dans une langue divine, vivant symbole de perfection et de nouveauté. Elle procure cette joie de la découverte, si familière à notre esprit toujours jeune.

Enfin, c’est dans ce monde de la fantaisie, qui anoblit la vie ordinaire, que l’on trouve tous les sommets de l’idée, du sentiment et de la volonté.

La destinée de l’homme, sa grandeur et sa misère, s’expriment avec une éclatante lumière chez tous les poètes de génie.Tous les graves problèmes, tous les rayons sublimes y prennent un accent plus profond et plus émouvant. Rien de ce qui est humain et surtout divin ne leur est étranger.

S’ils peignent la vérité la plus triste et la moins belle, nous les sentons péniblement troublés.

Ils décernent la palme aux vainqueurs, aux volontés héroïques, découvrent chez nous que nul objet n’est plus élevé au monde que la grandeur du libre arbitre humain.
Tout ce qui dépasse dans la vie du cœur, dans l’action ou la pensée, le niveau ordinaire et moyen, relève directement de la poésie.

Elle seule est capable d’exprimer la beauté idéale sans la déformer avec tout l’enthousiasme qu’elle mérite et les plus sceptiques doivent lui reconnaître ce privilège.

Enfin, pour conclure, l’œuvre d’art n’est pas une traduction au clair de lune de la réalité, c’est la naïve adoration du vrai et de la nature avec la seule volonté de fuir la laideur, le mensonge grossier, les vilénies de la vie ordinaire.
 
Dernière édition:

Cortisone

Maître Poète
#2
La poésie doit naître d’une idée portée par un récit, cette idée doit avoir une âme, le récit un corps et l’un et l’autre sont inséparables.

Quelque soit notre âge l’illusion poétique survit, sans tomber dans le romanesque notre fantaisie se replie sur le rêve. Une migration de tous les instants vers le climat des poètes s’impose à notre cœur et nous ne refusons jamais le voyage.

L’air y est si pur, le ton si haut, que les miasmes vulgaires pour les âmes basses, n’y survivent guère!.

Il nous est, sans doute, facile de nous mettre en liaison avec cette splendeur de la beauté qui s’entoure des plus hauts sommets de l’idée. La poésie est ce monde surnaturel où l’on atteint extrême pointe de nous-mêmes, où l’on découvre la plénitude et les tendances profondes de l’être.

La poésie est une sauvegarde d’autant plus sûre que sa tutelle se plie sur notre naturel épris de rêve, d’émotion et de liberté. Elle prolonge en vibrations harmonieuses nos états d’âmes ordinaires et fixe nos inspirations, à un cœur sans emploi, elle peut offrir un objet d’adoration.
Nous devons aimer ce frémissement intérieur où viennent se réfléchir et s’exalter tant de nobles rayons et toutes les mystérieuses virtualités de notre pensée et de notre cœur.

Le prestige de la poésie qui relève d’une technique luxuriante, mérite notre attention. Comme dans la nature "les parfums, les couleurs et les sons" dans une ténébreuse et profonde unité" tous les arts s’y retrouvent et s’y répondent. Elle rivalise avec la peinture, la sculpture et la musique. Elle ne vit comme les beaux arts que de couleurs de relief et d’harmonie.

Poètes, vos vers charment mes yeux et leur mélodie parle directement à mon âme sa langue divine.

Créer la vision poétique, pour fuir le présent et sa prose inévitable, n’est pas simplement le parti-pris de la beauté matérielle et sensuelle, mais bien une migration vers les âges disparus ou vers des terres lointaines.

L'exotisme dans le temps et dans l’espace répond à une tendance vigoureuse de notre cœur.

Si le vertige vous gagne sur les pics les plus hauts de la poésie, puissiez vous, au moins, ne pas renvoyer les légendes, les belles imaginations de nos humanités au pays des chimères.
L’année doit garder son printemps. On se demande avec angoisse quels fruits pourraient porter les arbres vigoureux et droits, pleins de sève généreuse, si la rigueur insolite de la saison les avait condamnés à n’avoir point de fleurs.

Au-dessous de la froide réalité, flotte un monde aussi vrai d’où se trouvent bannies les trivialités et les bassesses.
Rien n’y froissent les âmes dans leur élan vers la noble beauté qui s’exprîle dans une divine, vivant symbole de perfection et de nouveauté. Elle procure cette joie de la découverte, si familière à notre esprit toujours jeune.

Enfin, c’est dans ce monde de la fantaisie m, qui anoblit la vie ordinaire, que l’on trouve tous les sommets de l’idée, du sentiment et de la volonté.
La destinée de l’homme, sa grandeur et sa misère, s’expriment avec une éclatante lumière chez tous les poètes de génie.Tous les graves problèmes, tous les rayons sublimes y prennent un accent plus profond et plus émouvant. Rien de ce qui est humain et surtout divin ne leur est étranger.

S’ils peignent la vérité la plus triste et la moins belle, nous les sentons péniblement troublés.

Ils décernent la palme aux vainqueurs, aux volontés héroïques, découvrent chez nous que nul objet n’est plus élevé au monde que la grandeur du libre arbitre humain.
Tout ce qui dépasse dans la vie du cœur, dans l’action ou la pensée, le niveau ordinaire et moyen, relève directement de la poésie.

Elle seule est capable d’exprimer la beauté idéale sans la déformer avec tout l’enthousiasme qu’elle mérite et les plus sceptiques doivent lui reconnaître ce privilège.
Momo quand tu t'y mets tu sais parler poésie et pas pour ne rien dire.
Merci car tout ce que tu dis est si juste
Mes amitiés
Gaby
 

nacy

Maître Poète
#3
Le poète raconte ses souvenirs, écrit ses sentiments, ses émotions,
Il dénonce l'injustice ,le mal ,écrit l'amour ,la haine,le rêve...
Il écrit et assume .La poésie est un art.
Passionné est le poète .
Merci Momo,agréable journée.
Nacy
 

prose16

Maître Poète
#5
Tu peux me faire un ptit condensé Momo?o_O:p;)
Quant à moi pour faire court...hors concours, la poésie est un immense jardin où l'on cultive avec ardeur rimes et vers, prose si le coeur nous en dit, tous ensemble le plus harmonieusement possible, sinon attention à la friche! voili voilou! Et gros bisous!:)
 

glycine

Maître Poète
#6
J'aime beaucoup l'idée du voyage poétique... accompagné de sentiments et d'émotions...
La poésie permet de s'exprimer avec passion...
Vivent les mots et leurs messages...
Bravo "Momots" !
 

Vega46

Maître Poète
#7
Momo quand tu t'y mets tu sais parler poésie et pas pour ne rien dire.
Merci car tout ce que tu dis est si juste
Mes amitiés
Gaby
Je sais parler de poésie en prose et de prose en poésie!.
On ne peut dissocier les deux pour moi la prose est très poétique, n’est-ce pas Messieurs Flaubert, Corneille, Hugo etc...
Merci Gaby pour ce ressenti.
Bonne journée
Amitiés
Momo
 
Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#8
Le poète raconte ses souvenirs, écrit ses sentiments, ses émotions,
Il dénonce l'injustice ,le mal ,écrit l'amour ,la haine,le rêve...
Il écrit et assume .La poésie est un art.
Passionné est le poète .
Merci Momo,agréable journée.
Nacy
Merci Nacy tu as bien résumé l’engagement du poète à travers son art.
Bonne journée
Amitiés
Momo
 

Vega46

Maître Poète
#9
Très beau ton plaidoyer Momo
Rimbaud disait que la poésie était le dérèglement des cinq sens
Je ferai un bon avocat?...merci anémone tu es gentille avec moi!. Pour le dérèglement des sens tu peux me faire confiance, je partage cette citation avec Tuthur!.
Mon amitié
Momo
 
Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#10
Tu peux me faire un ptit condensé Momo?o_O:p;)
Quant à moi pour faire court...hors concours, la poésie est un immense jardin où l'on cultive avec ardeur rimes et vers, prose si le coeur nous en dit, tous ensemble le plus harmonieusement possible, sinon attention à la friche! voili voilou! Et gros bisous!:)
Un condensé ou plutôt un concentré poétique à déguster entre poétesses et poètes je vais voir si je peux trouver la bonne recette!.
Merci pour ta culture belle jardinière et ne perdons pas de vu que les vers sont très utiles pour aérer la terre.
Mon amitié Bises
Momo
 

Vega46

Maître Poète
#11
J'aime beaucoup l'idée du voyage poétique... accompagné de sentiments et d'émotions...
La poésie permet de s'exprimer avec passion...
Vivent les mots et leurs messages...
Bravo "Momots" !
Bonsoir Sabine
Merci pour tes mots, la poésie invite au voyage c’est vrai, elle prolonge en vibrations harmonieuses nos états d’âme.
La belle prose sait être aussi très poétique.
Bises
Amitiés
Momo
MLCCACTP
 

Samsara*

Maître Poète
#12
Bonsoir Momo,

Une seule lecture ne permet pas d'accéder à tous les messages qui émanent de ta prose, je suis en admiration l'instant est irréel *sourire* ... parfois dans mes jeunes années d'écriture, j'écrivais la poésie est une étoile de la voie lactée, je suis heureuse qu'elle ait traversé ma vie, elle n'avait pas besoin de moi, mais moi j'avais besoin d'elle. Je reviendrais te relire, pour humer l'essence rare dont ta prose enivre l'âme , je t'offre mon dernier dessin en remerciement de ce hors concours en prose harmonieusement sublime , parce que les fleurs comme disait Jacques Brel c'est périssable ....

Bien amicalement
Belle nuit à Toi... Poète !

Paule

20190609_133607.jpg
 

Vega46

Maître Poète
#13
Bonsoir Paule

Bien sûr j’aime la poésie, ce petit clin d’œil en prose pour ce noble art vient du cœur.

Comment ne pas faire cependant un parallèle avec la prose qui reste à mes yeux, quand sous la main des plus grands auteurs elle prend forme d’une beauté immaculée.

La poésie est un enchantement la plume du très grand Verlaine, virtuose des sons, avec un art subtil balayent toute la population des idées ordinaires et plates.

Toutefois, certaines personnes devant tant de candeur, paraissent un peu désorientées.

"Il n’est pas rare", écrit Alfred de Musset, de voir parmi les lecteurs, des gens de mérite, pleins d’intelligence et d’esprit, montrer un goût parfait pour les ouvrages en prose, et ne rien comprendre à la poésie.

D’autres, au contraire, presque ignorants, étrangers aux lettres, se laissent prendre sans savoir pourquoi,
au seul bruit d’une rime, jusqu’au point de ne plus pouvoir examiner ce que vaut une pensée dès l’instant qu’elle fait un vers.

Que dire de cela?.

Il faut bien reconnaître qu’une différence de procédé ne suffit pas pour motiver, d’une part, une si grande répugnance, de l’autre une si forte prédilection. Le romancier, l’écrivain dramatique, le moraliste, l’historien, le philosophe voient les rapports des chose ; le poétes saisit l’essence.

Son génie, purement natif, cherche en tout les forces natives". A de Musset

Rien n’est plus opposé à la faculté de se laisser émouvoir, que l’esprit critique.

Encore un peu de lecture Paule il m’a paru intéressant de te faire découvrir ce passage d’Alfred de Musset, mais peut-être le connaissais-tu déjà?.

Merci beaucoup Paule pour ton ressenti, pour ta lecture et ta future relecture et enfin pour ce magnifique dessin je te dis : bravo l’artiste!.

Mes pensées les plus harmonieuses.

Bonne soirée

Mon amitié.
Momo
MLCCACTP
 

Vega46

Maître Poète
#14
Je remercie du fond du cœur les braves poètes qui sont venus commenter harmonieusement ces quelques lignes que j’ai souhaité aussi claires que possible.

Évidemment comme je l’ai souvent constaté certains que je commente régulièrement sont restés muets j’ose espérer que c’est d’admiration.

Ou, peut-être comme le disait Fysco qui entre-nous n’admire que ce qu’il écrit : « c’est si mauvais que ça!».

Putain mais à quoi ça sert que je me décarcasse?.

L’harmonie d’un groupe poétique passe par le partage.

Alors, je sais que l’on ne peut pas tout lire aussi je pardonne ceux qui par manque de temps ont zappé ma page.
Certains par contre que j’ai commenté abondamment auraient dû se manifester.

Soit en me laissant un petit j’aime soit en me disant Momo ton texte sur la poésie c’est de la merde.

Alors, vous les connaissez inutile de vous les citer ces avatars vantards qui se prennent pour des lumières et qui pour rien au monde ne sortiront de leur coquille stérile qui sent l’œuf pourri.

Des rigolos et des rigolotes qui inlassablement écrivent sans se soucier de l’harmonie du groupe poétique qui maintient le site en vie.

Alors je vais vous dire crûment que vous êtes des déchets cosmiques, des entités stériles.

Maurice Marcouly
 
Dernière édition:

Samsara*

Maître Poète
#16
Bonjour Momo,

Je vais te répondre plus longuement plus tard, merci pour tes deux réponses, je me suis régalée à en déguster la quintessence, j'aime le symbole de ce dessin, il bouscule l'idée visuelle que le poids d'une pierre peut faire tomber une plume ou qu'une plume est trop légère et n'a pas le poids nécessaire pour résister à la force de la pierre ! en fait c'est juste une question d'harmonie ... parce que le point G de l'esprit, c'est en poésie comme dans la vie, l'équilibre entre ce que je suis et ce que j'écris ...

@ plus tard Belle journée de Toi à l'ensemble

Amicalement

Paule

.
 

thesmile

Maître Poète
#17
Quelle tirade Momo! La grandeur du libre arbitre humain n'a d'égal que sa bêtise, les poètes de génie ne sont pas si courants que cela!
La poésie reste une invitation au voyage plus ou moins paradisiaques certes mais l'âme du poète sait retranscrire les émotions, je ne sais que dire de plus devant cette leçon que tu nous offre, en simple élève j'ai laissé un ressenti en espérant ne pas être complètement hors sujet :) C'est une modeste troubadour qui te salue, une poète en herbe qui n'a pas tant de culture et qui te remercie du partage en offrande!
Passe une très belle journée Momo, le soleil dans le cœur!
 

Vega46

Maître Poète
#18
Quelle tirade Momo! La grandeur du libre arbitre humain n'a d'égal que sa bêtise, les poètes de génie ne sont pas si courants que cela!
La poésie reste une invitation au voyage plus ou moins paradisiaques certes mais l'âme du poète sait retranscrire les émotions, je ne sais que dire de plus devant cette leçon que tu nous offre, en simple élève j'ai laissé un ressenti en espérant ne pas être complètement hors sujet :) C'est une modeste troubadour qui te salue, une poète en herbe qui n'a pas tant de culture et qui te remercie du partage en offrande!
Passe une très belle journée Momo, le soleil dans le cœur!
Merci pour ce sympathique ressenti!.

Entre-nous, tu sais bien pour te l’avoir dit à plusieurs reprises, je ne suis finalement que le représentant légal de Tuthur sur terre et par voie, non par voix de conséquence j’ai écrit sous sa dictée.

Je pense après réflexion que Popaul n'était pas bien loin le texte fait référence à lui, et tout prête à croire qu’il secondait Tuthur dans sa dictée.

Tuthur est bien plus virulent habituellement puisqu’il navigue à contresens, ivre comme son bateau contre vents et marées.

Je les remercie donc tous les deux.

Le dérèglement de tous les sens nous dirige vers l’essen...ciel!.

Vu le secrétaire céleste Momo sur la voie lactescente.

Mon amitié
Momo
MLCCACTP
 
Dernière édition:

thesmile

Maître Poète
#19
Merci pour ce sympathique ressenti!.

Entre-nous, tu sais bien pour te l’avoir dit à plusieurs reprises, je ne suis finalement que le représentant légal de Tuthur sur terre et par voie, non par voix de conséquence j’ai écrit sous sa dictée.

Je pense après réflexion que Popaul n'était pas bien loin le texte fait référence à lui, et tout prête à croire qu’il secondait Tuthur dans sa dictée.

Tuthur est bien plus virulent habituellement puisqu’il navigue à contresens, ivre comme son bateau contre vents et marées.

Je les remercie donc tous les deux.

Le dérèglement de tous les sens nous dirige vers l’essen...ciel!.

Vu le secrétaire céleste Momo sur la voie lactescente.

Mon amitié
Momo
MLCCACTP
Je n'ai pas remarqué la présence de Popaul :) En écriture automatique sous dictée de Tuthur, tu en es un bon représentant, sans doute son meilleur! :) Vous faites un beau duo autant expressif qu'instructif!
Merci à vous deux, vous trois si tu le dis mais n'oublie pas Carafon qui veille également ;)
Bise poétique à vous tous!
 

Vega46

Maître Poète
#20
Je n'ai pas remarqué la présence de Popaul :) En écriture automatique sous dictée de Tuthur, tu en es un bon représentant, sans doute son meilleur! :) Vous faites un beau duo autant expressif qu'instructif!
Merci à vous deux, vous trois si tu le dis mais n'oublie pas Carafon qui veille également ;)
Bise poétique à vous tous!
Oui, mais il est pénible il voulait que j’écrive à fin du texte qu’il était le meilleur poète au monde et il m’a demandé que je fasse une demande pour qu’on lui attribue la légion d'honneur à titre posthume.
Je l’ai envoyé paître, en lui disant qu’aujourd’hui on la remettait aux abrutis depuis il me fait la gueule.
Bonne soirée de la part de grincheux de Popaul et de bibi.
Bises célestes
Momo
MLCCACTP