• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La magnolia

#1
La Fleur Magnolia.
Une blessure est apparue en moi.
Elle était comme une épée de Damoclès
Suspendue au dessus de moi
Un danger parfois tenu en laisse.
Bléssé affaibli, apeuré,
Je devrais me retirer
Partir loin, me cacher,
Rester là et me soigner.
Mais je reste dans la foule,
Je me joue de la houle.
Un individu diminué
Est bien vite éliminé.
Malgrès les attaques incessantes
De ces mouches dégoutantes
Sur cette plaie béante
La vie, encore, me hante.
Car je vois parmis les mouches
Une qui, profondément, me touche
Je vis de la voir, même là !
Volant avec fracas.
Cette mouche n'en est pas une
C'est elle qui regardait la lune
Quand je la voyais aussi, moi
C'est elle, la magnolia.
Clément.
 

lebroc

Maître Poète
#2
Unepremière lecture matinale qui m'a plu
Bravo pour "Magnolia"
Bonne continuation et bonne journée
1vote
 
#3
c'est un joli poeme, je m'étonne que tu n'es pas plus de coms et votes mais en tout cas tu auras le mien et je vais lire d'autres poemes:)