• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La haine de l'amour

#1
J'aurai voulu le fond de mon coeur
Car a la surface tu n'a vus que malheurs,
Suivi de pleures et de disputes incencées,
Essayant maltout de m'aimer.

Mais le temps est pass en premier,
Le sablier a eu raison de nous.
DE tout l'amour que l'on s'ets porté,
Et de ces souvenirs un peu flou.

Où dans mes bras tu été blotit,
Où dans nos rêves on s'est promis.

Tout cela n'est que néant à partir de maintenant,
Car tu est partis,
Tout cela n'est que du vide, l'amour n'est qu'homicide,
tu me tournes dos a mon coeurs et nos ressentis.

Le remords n'est qu'il illusion,
Dans ce monde en perrdition ?
L'amour n'est que détonation,
A cette bombe qu'on apelle vie.
Un soir, nous sommes dans un lit,
A comsommer un amour dit "infinie"
Et le matin nous avons perdue vie,
A croire a un principe synonime d'utopie.

L'amour n'est que ciel bleu,
Où l'orage se fait attendre
Où en été nous sommes heureux,
Mais en hiver, nous partons nous pendre.
Moi, toi et nos principes, ils n'en restent rien,
Toi, moi, c'est fini, ils n'y plus de lien.
 
#2
J'ai bien aimé ton écrit!!Et oui,quand un lien disparait,ça nous fait souffrir mais...ce qui ne tue pas rend plus fort!!
Et crois-moi,j'ai conscience,comme toi,de ces liens qui s'évaporent,c'est horrible mais je peux te dire que tu en recréeras d'autres,et sans doute,bien plus forts!
Quand un lien se brise,c'est que chaque partie a vécu ce qu'il avait à vivre,c'est ce que je me dis