• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La goutte d'eau

#1


La goutte d’eau

Il est jour comme nuit qui étend manteau
Lorsque soleil s’empêche un dernier clin d’œil
Mais je me vais en chemin vers son deuil
J’époussète la fine pluie qui traverse ma peau

Il n’est que fraîcheur pour m’offrir sourire
On est heureux ensemble comme complice
C’est que la vie des coups de chaud n’est pas vice
Celui que je n’aime côtoyer, scrupule à médire

Il est senteur de pluie qui vous délasse l’esprit
Pour vous laissez trouver parfum d’inspiration
Alors se laisse emporter au grand jeu l’imagination
D’irréels de nouvelles contrées en de beaux paradis

Je traverse les gouttes, au compte du goutte à goutte
Je désire que rebondissent leur ardeur sur mon humeur
Quand la joie de mes yeux leur offre mon bonheur
Alors je n’ai plus instant pour les suivre sur leur route

Sur le sol miroitant là, je les entends elles s’esclaffent
Elles tombent, se rassemblent, s’emboîtent le pas
Attendez, attendez ne courez point vers ce là bas
Le ruisselet n’est pas prêt pour vous mener au voyage

Je sais vous vouliez retrouver au plus tôt votre mer
Petits enfants du ruisseau regagnaient vos sagaces parents
Les fleuves et les rivières sont au courant du lent du vent
Qui vous mènera comme diamant sur le lit des galères

O petites gouttes d’eau j’ai pris sur mes épaules le bagage
Je veux aller su les flots de votre dos naviguer sur vos océans
Je sais que dans l’autre monde je pourrai toujours insistant
Vous retrouver comme eau fraîche quand mon corps sera ravage

Ô toi ma nourricière goutte d'eau je t’attendrai là
Dans le grand lac de tes eaux dormantes
Reposant sous les ombres de fantômes attachants
Quand tu viendras nourrir mon éternité absorbante
Aux reflets en écho d’une lune qui nous câlinera
Lion, bien loin des souvenirs de tous nos siens d’ici bas
ð₣C