• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La fleur coupée...

janu

Maître Poète
#1
Dans le bleu de ses yeux, dans l’or de ses cheveux
Cette blonde Ophélie avec son teint laiteux
Comme une fleur coupée encore épanouie
Inspire le poète, devient son égérie

Il remonte le temps, celui du grand Amour
Comme ils étaient heureux au milieu des : « toujours ! »
Et ils ne faisaient qu’un, faisant fi des critiques
Ignorant les jaloux, ils leur faisaient la nique

La jeunesse insouciante et parfois inconsciente
Ne peut imaginer que le destin cruel
Se prépare à happer de façon indécente
Cet être épanoui dans un bonheur réel

La fleur coupée se penche : elle a perdu la vie
Il n’en reste déjà qu’une image asservie
Qui s’étiole en son vase et reflète la mort
C’est notre lot à tous, que l’on soit faible ou fort !

Jan
 
#2
Remarquable poème, les vers sont d'une limpidité....la comparaison d'une délicatesse et la morale noble, amitiés
 
#5
voilà pourquoi jan , je veux garder que le beau de l'amour...je te remets les 3 vers que j'ai aimé de ton précédent poème ...
L’amour naissant est un bouton de rose
Fleur merveilleuse et pas encore éclose
Je repense à toi, je ferme les yeux
dans tes ecrits tu as fait vivre ton bouton de rose et j'aime ..bisous mon ami miss sissi