• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La douleur du pachyderme

#1
Au fond des bois, le son de l'Olifant
Retentit, puissant cri de sa douleur
Est-ce donc Rolland, terrible et vaillant
Réclamant secours au Grand Empereur


L'affaire est toute autre, de façon galante
Je vous conterai la triste romance
D'un bel éléphant, qui d'une éléphante
Pour son malheur fit la connaissance


Elle le charma, sans fausse pudeur
Par des mots doux, si beaux et si tendres
Il crut avoir là, trouvé l'âme soeur
Qui, ses chants d'amour, aimerait entendre

Elle lui répondit assez vertement
Qu'elle avait époux, lui était fidèle
Avec insouciance, elle lui fut rebelle
Et ne voulut point du bel amant blanc


Au fond des bois, le cri de l'éléphant
Qui aurait fait fuir mille sarrasins
Sonna la retraite du preux conquérant
Elle le planta là, lui et son baratin


De sa tristesse l'animal s'est remis
Le fin pachyderme, méchamment éconduit
L'éléphante charmante, tout en l'écoutant
N'aurait rien trompé trop énormément


La leçon vaut bien une innocente comptine


http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/olifant/



Poème posté le 19/11/18 par Zeev stern​


Poète

Zeev stern



Sa carte de visite



Ses autres poèmes Retour d 'amour Effets secondaires Cour empressée Pas d'Ouradour ni Babiyar Bambou, unique objet de mon ressentiment Inventaire pour Prévert Chant de Juin Octobre 1917 (Triomphe de l'Egalité) Couronnée d 'or noir Feminihilisme Sublimation Présent d 'une Déeesse Saint Valentin 24 avril 1915 Ma mère courage Vers les portes du Rien Don Quichotte Le Golem Le Verger de la Kabbale Vie eternelle A Valparaiso , un soir Tolérance politiquement correcte Armistice La complainte de Claude Frollo La douleur du pachyderme Yaffa du Yemen Adolescence Flying Dutchman Le sens de la vie Le Dibbouk La petite sirène Ulysse l' homme libre Espérance automnale