• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La dépression

#1
C'est une douleur invisible
Impalpable,qui prend naissance
Dans les méandres de notre conscience

Elle prend vie au ventre et se propage
Des poumons jusqu'à l'oesophage
Finit sa course dans la gorge et dans l'esprit
Les frissons me parcourent l'échine
Et descendent le long du rachis
A la fin de la nuit,elle s'en va toute seule
Le jour qui se lève est souvent son linceul

J'ai envie de pleurer,j'ai envie de tout casser
Je passe par la haine et le désespoir
Une espèce de rage qui me plonge dans le noir

J'ai mal au corps,j'ai mal à l'âme
En désaccord total avec moi-même
Elle me sert le poitrail comme dans un étau
J'ai une boule à l'interieur qui fait le yoyo

Ma bouche,mes poumons appellent l'air
Appellent l'oxygène,mes cellules étouffent attaquées par cette fièvre
Hypertrophiée,j'abandonne le combat
Aux pilules magiques qui auront raison de moi
 

isa90

Maître Poète
#2
c'est exatement çà, tout ce qu'on ressent dans ses moments là. tres bien exprimé
bisous
isa
 

noireaude

Nouveau poète
#3
une vraie galère que ce passage là, on tombe vite dedans, et quand on l'a surmonté, on en a une certaine fiérté à s'être dépassé.