• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La cloche Maurice copier coller à la Momo

#3
Merci pour ce partage que je trouve passionnant ;-) La relecture est un moment essentiel de l'écriture qui, plus que du courage, demande surtout de la patience et de l'humilité.
 

Vega46

Maître Poète
#4
Une connasse nommée Sirvain...photo ci-dessus.

Une vraie gueule de couille vous ne trouvez-pas ?.

Elle n’avait rien pour plaire et détruisait des vies cette institutrice au cerveau pernicieux.

Mes frères qui par miracle ont réussi à sortir de ses griffes de sorcière ont eu des carrières brillantes de professeur et d’ingénieur.

Ce ne fut pas facile non plus pour eux le plus doué Denis ne lui a pas adressé la parole pendant deux ans elle l’avait coiffé d’un bonnet d’âne le jour de la fête de l’école, et il doit sa résurrection un changement d’école préconisé par un instituteur de Capdenac.

Mon frère aîné doit son salue à son départ à l’ecole de Bagnac où mes grands-parents maternels l’ont en parti élevé.

Cette enseignante de douzième zone ne supportait les pauvres familles qui ne lui portaient un poulet régulièrement où diverses victuailles la vie après guerre dans nos campagnes n’était pas facile.

Ce déchet du cosmos avait pour habitude quitter la classe pour aller cuisiner une bonne demi-heure avant la fin de la classe.

J’étais une bourrique mais j’observais son manège.

Je pourrais m’étendre sur cette créature qui aujourd’hui a rejoint les entités lugubres de l’au-delà mais elle ne mérite pas du tout votre attention.

Ce fut ma première expérience écolière la seconde est celle que je viens d’écrire au-dessus et qui n’est guère plus valorisante vous en conviendrez.

Je remercie de tout cœur l’excellent instituteur qui par miracle a croisé mon chemin après mon retour de prison, et m’a permis en deux années d’obtenir le certificat d’études primaires et d’être premier du canton de Capdenac-Gare sans lui je serais encore plus con que je ne suis ce n’est pas peu dire !.

Comme le dit si bien mon amie Poly je suis un écorché vif de la société je la haie combien de vies a -t-elle brisées.

Aujourd’hui je ne recule devant rien je défends les pauvres et je suis près à me sacrifier pour eux, aussi vous comprendrez que j’ai des mots qui peuvent blesser les âmes sensibles j’en suis désolé.
 
Dernière édition:

Polymnie2

Maître Poète
#5
Tu ne blesses pas les âmes sensibles,
elles se recueillent avec toi!
Une vie sans collier, mais l'admiration de tous
je peux ainsi coiffer ton horizon,
car chaque grain du chapelet, tu as à ton insu,
fleuri ta vie!

Je ne peux même pas me mettre à ta place
car il faut la vivre avec les entrailles!

Merci mon cher ami, bises Poly
 

Vega46

Maître Poète
#9
Tu ne blesses pas les âmes sensibles,
elles se recueillent avec toi!
Une vie sans collier, mais l'admiration de tous
je peux ainsi coiffer ton horizon,
car chaque grain du chapelet, tu as à ton insu,
fleuri ta vie!

Je ne peux même pas me mettre à ta place
car il faut la vivre avec les entrailles!

Merci mon cher ami, bises Poly
Merci chère Poly pour ton passage marqué sur les premières pages d’un début d’existence chaotique.

J’ai quand même réussi à garder le cap...c’est un mot à la mode en ce moment !.

Mais à quel prix souvent dans les remous j’ai été entrainé comme un vulgaire bouchon de liége, m’a force aujourd’hui je la puise de ce tumulte incessant qui a bien failli me cueillir dans ma prime jeunesse.

Aujourd’hui, les racines sont puissantes et le vieux tronc noueux est rigide et droit il n’accepte pas les injustices, sa chapelure le guide, animée par une conscience au service de la justice il avance au péril de sa vie.

Je t’embrasse Poly
MLCCACP
 
#11
Tu as su trouver la Providence
qui suit le chemin, comme ton âme du reste,
Cet intermédiaire qui ne s'annonce
mais que tu fais agir,
car je sais que dans le cours de cette existence
de douleurs que tu as vécue veille une lumière
imperceptible à l'œil nu, ton ami, "cep de vigne"
ce cher "carafon" tout en providence était ton support
et l'est restée en toi l'ayant adoptée!
Force exceptionnelle de l'amitié qui pourrait s'appeler
"miracle" richesse intérieure!

Je t'embrasse aussi en toute amitié, MLCCACP, Poly
 
Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#12
Momo, me revoilà.
Je t remercie pour cette tranche de vie si bien narrée
Je pense ; comme tu as dû souffrir.
Mais finalement cela t'a forgé le caractère
Amicalement
Gaby
Merci Gaby on s’habitue à tout finalement je ne me plains pas pour autant ma vie est assez extraordinaire dans sa diversité son film est intéressant à suivre pour le moment il ne me reste plus que la fin à écrire...
Amicalement
MLCCACP
 

Vega46

Maître Poète
#13
Tu as su trouver la Providence
qui suit le chemin, comme ton âme du reste,
Cet intermédiaire qui ne s'annonce
mais que tu fais agir,
car je sais que dans le cours de cette existence
de douleurs que tu as vécue veille une lumière
imperceptible à l'œil nu, ton ami, "cep de vigne"
ce cher "carafon" tout en providence était ton support et l'est
resté en toi l'ayant adopté!
Force exceptionnelle de l'amitié qui pourrait s'appeler
"miracle" richesse intérieure!

Je t'embrasse aussi en toute amitié, MLCCACP, Poly
Tu mets le doigt sur la clef qui se trouve derrière la vigne, (sourires) ce cher Carafon tu l’as compris est le jésus du petit roman de Momo le clochard il m’attend, me guide, je n’ai finalement rien à craindre aujourd’hui mon chemin est tracé mon âme est protégée !.

Gageons qu’un jour elle rencontrera celle de Poly....mais que dis-tu Momo c’est déjà fait !.

Mon amitié bises
MLCCACP
 
Dernière édition:
#14
Tu mets le doigt sur la clef qui se trouve dans la vigne, (sourires) ce cher Carafon tu l’as compris est le jésus du petit roman de Momo le clochard il m’attend, me guide, je n’ai finalement rien à craindre aujourd’hui mon chemin est tracé mon âme est protégée !.

Gageons qu’un jour elle rencontrera celle de Poly....mais que dis-tu Momo c’est déjà fait !.

Mon amitié bises
MLCCACP

Oui cher Ami, c'est déjà fait avec un même carafon
qui me suit depuis que je suis née!
Faut-il encore avoir la preuve
qu'il y a des sens cachés qui ne sont jamais interdits!

Bien çà toi, amitiés bises, Poly