• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La chanson de l'Anar !

OLIVIERW

Maître Poète
#1
La chanson de l’anar !


Libertaire ! Egalitaire !


Pas d’autorité mais solidarité

Selon ses moyens, ses besoins

Pas de domination

Pas d’exploitation

De l’autogestion !


Le chaos et le désordre

Pas de maître, pas de souverain

Plus de hiérarchie


Une société sans état !

La propriété c’est le vol !


Ravachol et Bonnot

Sont mes idoles

Je fais le coup de poing

Et je joue du révolver


Bourgeois, députés

Et policiers

Dormez sur une oreille

La mort vous guette

Vous observe


Derrière chaque porte

Derrière chaque mur

Au coin de la rue


Nous sommes là

Nous les Anars !



 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#2
difficile de cerner vraiment l'anarchisme, et chaque anar, je crois à sa propre vision de l'anarchisme ou sa façon de vivre son anarchie,
des points communs serte "ni dieu, ni maître" "l'autogestion" des divergences aussi sur la méthode, la violence, les attentats ne sont pas approuvés par tous les anarchistes car c'est incompatible avec la philosophie de l'anarchisme, "Une pensée reprise, en 1885, par Kropotkine dans Paroles d'un révolté, le gouvernement et la révolution sont incompatibles, le premier étant synonyme d'oppression et la seconde consistant à supprimer l'État, par conséquent, « un gouvernement ne peut pas être révolutionnaire »" car on ne peut imposer la liberté par la force sans se faire dieu ou maitre, le respect de la liberté et le respect de la vie est ce qui doit guider les pas d'un anarchiste, du reste les violences perpétrées par les anarchistes fin du 19ème et début 20ème fut en réponse de celle des forces de l'ordre et des états en leurs encontre ce fut un mouvement nommé "la réponse par le fait" si je ne me trompe pas de terme "pour un des notre tués nous en tuerons cents" mais se fut contre productifs à la pensée anarchiste ils le reconnurent trop tard, ils sont tombés dans le piège tendu par le pouvoir capitaliste "intox et désinformation" ils sont devenus au yeux des gens des terroristes,
après un anarchistes est souvent un insurgés se battre pour des causes sociales, ils sont souvent au premier front contre le fascisme tel les brigades internationales en 36 en Espagne contre franco,
s'ils sont des révoltés rarement des assassins "mais faire trembler les bourgeois oui" ;)