• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L' ETRANGER

LLUMIERELIVE

Moderator
Membre du personnel
#1
Qui donc es-tu, Toi l'étranger
Qui marche à mes côtés?
Je connais ton regard
Mais ignore tes pensées...
Lorsque vient la candeur du soir
Je te reconnais à la clarté
Pâle de l'astre de minuit;
Je sais bien que tu es mon ami,
Mon noble amour, mon bel amant
Mais lorsque l' aurore parait,
Quand le jour te baigne de lumière,
Je ne sais qui tu es, j' attends
Les brumes du soir, cheveux défaits,
Alarmée, visage contre terre...
Sur ce chemin de fleurs et de cendre
Je me sens poussée par les vents du destin.
Roses ou armes, que dois je prendre ?
Faut il se séparer pour le bonheur, pour le chagrin ?
J'ai imploré au nom de la tendresse,
J'ai demandé dans un cri de détresse :
"O Destin, ne me sépare jamais de lui,
Aveugle moi, je ne puis connaître que ses yeux,
Je ne veux voir ni parler à autrui,
L'aimer, qu'il m'aime et soit heureux"...
Ô mais qui es tu mon ami ?
Un étranger, un miséreux
Qui comme moi, triste jouet de la fatalité,
Méconnais la couleur du néant, de la nuit,
Ignore d' où il vient, où il va, ô gueux,
Créature malheureuse, pourquoi soupirer
Sur mon coeur, je t'aime et j' admire
La passion naïve qui m' enivre...
Mais je veux, je voudrais agir,
Je voudrais savoir et réfléchir,
Connaître Celui qui anime,
Celui qui règne à la cime
De la vie, de l'amour, de la mort...
Je ne veux pas subir le sort,
Mais hélas je ne suis qu'ignorante
Et ne sais pas même qui tu es
Ni pourquoi tu chantes...
Nous ne sommes que des jouets...
 
#2
Magnifique...
Ton poeme se lit trés bien, les mots s'enchainent, et de plus je le ressent parfaitement...
Je te remercie pour tes commentaires
Bonne continuation a Toi
 
#3
Magnifique... on sent une amoureuse de la poésie qui joue aussi bien avec les mots qu'avec la ponctuation et ses différents rythme.... Chapeau