• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Je veux mourrir ...

SteeyGay

Nouveau poète
#1
Il y a quelque temps,
On a vu sur mes poignets,
Qu'il y avait du sang,
Du sang sans fin couler.


Dans ce sang qui tombé,
Il y avait mon malheur,
Mais il y avait,
Aussi ma douleur.


La douleur qui avait était,
Provoqué par la colère,
Et qui continué,
Tant que vivait mon père !


J'ai en moi cette souffrance,
Sans aucune délivrance,
Qui meurtri mon enfance
Et toute mon existence.


Cette horrible douleur,
Ne veut pas partir,
Et oppresse mon coeur,
Qui ne fait que souffrir.


Alors dans ces heures,
Je voudrais faire un souhait,
Pour arrêter cette douleur,
Simplement me tuer !

Pourquoi on est sur terre, pour souffrir. La vie est éphémère et moi je veux la réduire car je souffre énormément et je veux finir mon temps !
HELP MY !!!
 
#2
ta sie est sacrée com chacun tu dois te battre, ne decourage pas, moi j'ai fait etant jeune, 3 tentatives, je revois ls larmes de ceux qui m'aimaient, je n avais pas réalise combien la vie est importante, c'est un don unique ou ils nous appartient de donner un peu de nous, ne rien attendre en retour.le sang est la vie, elle te rappelle que tu existe, tu trouveras bientot le chemin serein stp ne te decourage pas, moi aussi depuis j'ai eu envie...mais ne donnons pas raison a la mort, vis pour la déraison de ton bonheur, sans limite, amuse,toi , rencontre des gens ,vois les oiseaux , ils se sufisent de rien, ils regardent autour d eux , et se nourrissent dune miette pour survivre...stp, raisonne toi, on est la et je reviendrai prendre de tes nouvelles, sois fort cher ami
 
#3
La vie est sincère, même hell ment, la mort est éphémère même si on l'entend... Ecoute les paroles d'une suicidaire, la mort j'la connais, la défié n'est pas nécéssaire... Ecoute la voix des morts accabler sur un champs de vision terrible sur le sort d'un crash d'avion... La douleur scarifie notre être, mais tretrise nos peines... Ne fais c'te connerie!! Tu risck d'effondre des seules vrés amis...