• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Je suis un Toc Maniaque !

Qui d'entre vous est légèrement maniaque sur les bords ?

  • Moi je suis légèrement maniaque, mais sans plus !

    Votes: 0 0.0%
  • Je ne sais pas ce que c'est, mais ça à l'air mauvais !

    Votes: 0 0.0%

  • Total de votants
    3
#1
Comme la pendule qui à son Tic et son Tac,
Le gendarme qui à sa Tac et sa Tic,
Moi j'ai une chose inédite, non mais vraiment !
Il répond aussi bien du Tac au Tac,
Qu'il est pénible comme un Tique,
C'est du sale vécu ! Et je suis encore dedans !

Si je n'ai ni de Tic-Tac, ni de Tac-Tic,
Ben c'est que à l'intérieur ! il y a un Toc !
Oui Oui ! J'ai un Toc et non une toque !
C'est bien plus pénible qu'un Tique !
C'est comme quand l'on tapote sur la porte : Toc-Toc !
C'est une manie qui me rend Toc Toc !

Qui est là ?! Mais que vois-je ?! C'est BEAU !
C'est avec exclamation que je constate,
Que sur ce blanc tableau !
Il y a un Toc qui fait contraste !
Je fonce sur ce tableau ! Et c'est tout en sueur ,
Que je fais remarquer que sur le tableau réside une sorte de laideur !

C'est une tâche !
 

Petit ange

Maître Poète
#2
Le trouble obsessionnel-compulsif est une maladie qui se soigne. Il existe des traitements reconnus pour traiter ce trouble. Les traitements permettent aux personnes atteintes de reprendre le contrôle sur leur vie et leurs activités quotidiennes. Plus la personne atteinte consulte tôt, plus elle se rétablira rapidement. Bon courage à vous
Amicalement Petit Ange
 
#3
Le trouble obsessionnel-compulsif est une maladie qui se soigne. Il existe des traitements reconnus pour traiter ce trouble. Les traitements permettent aux personnes atteintes de reprendre le contrôle sur leur vie et leurs activités quotidiennes. Plus la personne atteinte consulte tôt, plus elle se rétablira rapidement. Bon courage à vous
Amicalement Petit Ange
Merci @Petit ange pour ton conseil :p Et surtout de la dose de courage, il m'en faudra pour affronter les professeurs qui ne savent pas effacer comme il se doit, un tableau...

Après il est vrai que ça ce "soigne" mais j'ai juste ici cité le cas de quand j'était petit ( il y à 3 ans ? ) mais c'est passé avec l'âge ;)

Amicalement, Sûgo Tanaka
 

Polymnie2

Maître Poète
#6
J'ai eu un toc lorsque j'étais jeune, parti tout seul! je l'avais oublié
Il est revenu 15 ans après, (suite à une grosse contrariété), c'est là que je l'ai reconnu, le même donc pendant quelques mois
seulement car comme je travaillais, je le retenais,
le soir j'étais "crevée", couchée, en profond délassement bien venu, il disparaissait!
Dès le lever, il revenait.

J'en ferai un poème.

Merci à toi d'en parler,
Amicalement, polymnie2
 
#8
Le jour où une pseudo tâche à l’extérieur de votre domicile vous laissera complètement indifférent , vous serez guéri!
Bien à vous
Raymond
Oupss o_O Quelques choses me dis que je devrais arrêter de penser à repeindre la façade de la maison :p

Pour l'instant c'est bon, pas de soucis de ce côté là :p

Merci de votre réponse Raymond3
 
#10
J'ai eu un toc lorsque j'étais jeune, parti tout seul! je l'avais oublié
Il est revenu 15 ans après, (suite à une grosse contrariété), c'est là que je l'ai reconnu, le même donc pendant quelques mois
seulement car comme je travaillais, je le retenais,
le soir j'étais "crevée", couchée, en profond délassement bien venu, il disparaissait!
Dès le lever, il revenait.

J'en ferai un poème.

Merci à toi d'en parler,
Amicalement, polymnie2
Souvent, il fait énormément de volonté et de courage afin de retenir ses tocs, nos situations font que bien souvent, on ne peut pas trouver le temps de les soigner, c'est alors que l'on se retrouve seuls, contre nous même.

Étant Lycéen, je suis dans ma situation un peu galérien, et je ne cesse de maudire de messe basse mes professeurs qui au lieu de laisser un tableau blanc, nous laisse un tableau parsemé de reste de feutre, c'est moche :eek:

D'en parler ? Je ne fais que mettre un peu de mon quotidien à l'écrit ;) Puis j'ai trouvé ça un peu drôle d'en parler et j'y ai pris du plaisir à l'écrire :)

Amicalement,
Sûgo Tanaka