• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Intimité autorisée

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#1
Intimité autorisée


Je vais donc le répéter puisque le privé,
N'a de limite que pour peu de genré,
Je suis fils d'Hadès, neveu de dieu et
Cousin de Jésus, et l'Enfer est une beauté,


Dieu est un menteur qui se repait des morts,
Il a envoyé son fils pour ça, se repaître des guerres,
Les hommes sont des menteurs, depuis des ères,
Seul Diogène que je berça, me donna l'essor,


Je n'ai pas peur de dieu, encore moins de la mort,
Je le confronte et il a peur car je veux frapper son fils,
Depuis deux mille ans, tremble de nos lumières fixes,
Les Archanges ont déclarés la guerre, armés de sorts,


Jamais l'enfer ne voulut le moindre affrontement,
Nous avons des animaux, des bateaux, plus de vie,
Que par jalousie Ils voulurent voler dans des cris,
Solidaires des humains et de leurs souffles lents,


Si les hommes mentent, c'est à cause d'un menteur,
Et si ils font la guerre, c'est bien la cause d'un guerroyeur,
Regarder Macron et son regard angélique, dieu en splendeur,
L'enfer n'est pas sous terre, avec vous essayant en stupeur,


De sauver l'espérance perdue par ce pourvoyeur,
D'âmes perdues, pleurant sans espoir, c'est son gagne pain,
Quand l'enfer est sur terre j'en suis l'un des princes,
Cette espèce d'énergie se nourrit comme un voyeur,


Le paradis est vide, les esprits sont nourriture,
Dieu est un voleur, mon père vous le prouvera,
Car il est bon, il ne m'a jamais frappé, mais embrassé,
Quand l'autre envoya son gamin, se faire massacrer,


Bien sûr que rien n'est parfait, j'ai aussi enduré,
Mordre le cul par cerbère, sale clebs mal dressé,
En plus il garde rien, il attends juste sa pâtée,
Manqué me noyé dans le styx, le bateau j'avais raté,


La meuf, je voulais trop sortir avec, mais Nyx voulait pas,
Quand à Érèbe il voulait surtout pas s'en mêler,
Alors papa l'a changé en fleuve, j'ai pas pleuré,
Même un demi dieu ça peut pas larmoyer,


Alors j'ai appris à nager pour tous les soirs lui parler,
Y avait ce truc bizarre, comme un tombeau, pleins d'anneaux,
J'avais pas le droit d'y toucher, je sais pourquoi, c'est l'autre enfoiré,
Il squatte chez nous comme un vampire, et il paye même pas de loyer,


Mon père m'a dit, c'est le prix de la paix, ben j'irais bien lui piquer le cul,
Sérieux, ça me taraude, puis je risque pas grand chose en fait,
Anges et Archanges ont depuis longtemps disparus et abandonnés,
L'humanité qu'ils "chérissaient" Mais je veux pas attrister papa, c'est cucul,
Mais il a l'air d'y tenir à cette relique qui prend de la place et que j'ai toujours vu.
Arcadia mon amour, si tu n'étais pas là, Maman crie plus, Je dois sortir le chien.



Ps: Perséphone n'est pas ma mère, mon père est très volage. Mais bon, je dois l'appeler Maman quand même sinon c'est le scandale, on passe jamais à table ^^
 
Dernière édition:

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#3
Je pensais pas que quelqu'un viendrait répondre, merci de cette preuve de grandeur d'âme;
Si vous voulez, il y a une place pour vous en enfer, et pas de crainte, chez nous, il n'y a que la vérité, d'ailleurs, des fois, on se chamaille, c'est la vie, je peux vous l'assurer :)
Merci.

Amitiés
 

Matthale

Administrator
Membre du personnel
#5
Bien sûr qu'il est sur terre, si une chose existe dans tout ça, c'est l'enfer.
Il y a bien des souterrains, mais c'est pour faire légendaire, la jalousie entre frères ça ^^
C'est vrai, il n'y a pas beaucoup de fleurs, ni d'arbres d'ailleurs, dans notre habitat souterrain.
Mais nous sommes sur Terre, avec vous, pas contre vous, les églises ont la fraîcheur, demandez vous pourquoi.
Faîtes un pèlerinage en plein été sous 40 degrés, que vous arrivera t'il à votre avis ?
Je ne mens pas, l'enfer ne vous demandera ça pour y accéder. C'est juste un choix, pas une croix, ni un devoir.
L'enfer est sur terre pour aider et ceux qui croient au reste contribue encore aux guerres.
L'enfer a subit les mensonges et les guerres au même titre que les hommes.
L'enfer est bien plus fort et proche de l'homme que toutes croyances qui déciment des populations entières dans le monde.