• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

histoir de meurtre

foumouh

Nouveau poète
#1
un oisaux est venu se posé
sur les branches de mon surisié
il etait d une tel boté
un plumage si coloré
un regard si iluminé
en prudance je m aproché
en silence on se regardé
il avai l air de se méfié
de cette aitre mal intantioné
qui bizzarment s avancé
et qui avai l air de le menacé
peut etre méme le capturé
mais je voulé que le cantamplé
et en silence l admiré
mais il avais de regrété
d etre résté a mes coté
de son regard je le voyé
et je ne pouvé le suporté
alor je continué a m aproché
d un regard qui me dénancé
l oisaux santi le dangé
il essaya de s envolé
malheuresement je l atrapé
dans mes main je le carassé
juste avan de l étoufé
en silence le torturé
son sang qui le trampé
et mes main continué
a lui fair avalé
la haine de mes pencé
en suite je le relaché
lui lésson le corp tranché
ces vaine qui ségnié
dans ces cris qui l entéré
depui cette journé
aucun oiseaux ne c est posé
sur les branches de mon surisié
me lésson me répété
ces images de cruoté
se oiaseux va me manké
jusk au jour ou je le rejoindré
et il me fra payé
de lui avoir enlevé
ces couleur et ces boté
son regard iluminé
et son plumage si coloré