• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Hier soir dans le poêle à bois de Momo deux visages apparaissent.

Vega46

Maître Poète
#61
Je suis ravie de ne pas être la seule à voir des visages partout
car moi j'en vois partout , dans les ombres , dans les nuages , dans les plis d'un tissu
je sais maintenant que ç'est de la paréidolie , merci Fysco !
dans tes images j'en vois plein , je suis habituée car c'est un exercice qui se pratique en peinture
dans le travail des taches
on en voit encor davantage si on regarde la photo de loin ou à l'envers
Afficher la pièce jointe 21984 Afficher la pièce jointe 21985 Afficher la pièce jointe 21986
Bonjour Luze,

Une pépinière de visages !.

J’en apercevais huit loin de ton compte finalement ce qui m’a le plus surpris est qu’habituellement je ne pose jamais mon regard sur les flammes de mon poêle et ce soir là si!.

Le spectacle visages et lumières étaient au rendez-vous !.

Merci pour ces recherches détaillées.
Je t’embrasse
Bonne journée
Momo
MLCCACTP
 

LUZE

Maître Poète
#62
tiens j'ai interprété et dégagé les formes vues comme je fais pour mes peintures !
il y en tellement !
des visages différents suivant l'angle de vue

h.png
un groupe de cinq au milieu et un sur le côté

k - Copie.png
dans l'angle noir à gauche , on dirait un papy tenant un bébé
ou une femme dans le suivant , dans une autre vision
k.png
 

LUZE

Maître Poète
#63
pfff, j'arrête de les regarder car j'en vois encore plein ; ma paréidolie est très active lol
 

Vega46

Maître Poète
#64
Moi qui vois des paréidolies partout depuis ma naissance, dans les nuages, les arbres, dans mon assiette, sur les trottoirs, les sols mouchetés etc, j'ai appris à garder un sens critique face à moi-même pour ne pas sombrer dans la folie hihi le monde des formes et des couleurs est fascinant Momo ! Tous les jours je me dis que c'est merveilleux d'avoir yeux et s'il me fallait perdre un sens un jour je n'aimerais surtout pas que ce soit la vue.
Bonjour chère enfant Alex la vue est le prolongement de l’être notre imagination fait le reste, je parlais d’un astrophysicien du CNRS de Toulouse hier dans un de mes commentaires il n’hésite pas à affirmer que notre vision nous permet d’aborder l’univers avec une précision de l’ordre d’un millième seulement !.
Autrement dit ce que nous observons ne représente rien par rapport à ce que nous devrions voir dans la réalité et pourtant ce millième est si précieux!.
Aussi il n’y a rien d’étonnant à voir finalement différemment selon les individus.
Les instruments les plus perfectionnés dans le monde de astronomie relayés
par les ordinateurs les plus puissants actuellement nous permettent d’observer à peine 10 pour cent de la masse sidérale le reste dans un espace inconnu appelé trou noir matière noire énergie noire trous de ver et j’en passe évidemment des vertes et des pas mûres!...Hi
S’élever un peu au dessus des trois dimensions conventionnelles permet d’avoir une vision de la vie différente et de toucher du doigt un monde aux multiples secrets.
Ici, comme le dit le proverbe très connu : le poêle à bois, la caravane passe !.. ou les visages trépassent !...hi...ou traits passent...
Mon amitié m’a petite merdeuse préférée bonne journée en espérant que le soleil chez toi viendra te faire quelques clins d’oeil !.
Bises
MLCCACTP AMPMP
 
Dernière édition:

zuc

Administrator
Membre du personnel
#67
Je suis ravie de ne pas être la seule à voir des visages partout
car moi j'en vois partout , dans les ombres , dans les nuages , dans les plis d'un tissu
je sais maintenant que ç'est de la paréidolie , merci Fysco !
dans tes images j'en vois plein , je suis habituée car c'est un exercice qui se pratique en peinture
dans le travail des taches
on en voit encor davantage si on regarde la photo de loin ou à l'envers
Afficher la pièce jointe 21984 Afficher la pièce jointe 21985 Afficher la pièce jointe 21986
moi aussi en général je vois des visage partout, il y en a aussi beaucoup dans mes peintures, mais pour une fois je ne vois rien et les brides que j'ai vu et que tu nous fais voir me semble bien petit dans l'espace d'un foyer d'un poil à bois
 

Vega46

Maître Poète
#68
moi aussi en général je vois des visage partout, il y en a aussi beaucoup dans mes peintures, mais pour une fois je ne vois rien et les brides que j'ai vu et que tu nous fais voir me semble bien petit dans l'espace d'un foyer d'un poil à bois
Pour moi se sont des visages qui font froid dans le dos parce qu’ils se trouvent à l'intérieur du foyer de mon poêle à bois.
Ce qui prouve que l’on n’a pas la même vision des choses, cependant une paire de fesses aussi brûlantes peuvent -être un piège diabolique...
attention Zuc ne succombe pas à la tentation le diable attise toujours la surchauffe!.
 
Dernière édition:

zuc

Administrator
Membre du personnel
#69
Et bien j'ai bien distingué les trois formes mais je pense que c'est comme les nuages qui se forment et ce déforment
Je ne polémiquerai pas plus car je ne crois pas au paranormal
Amitiés Momo
Gaby
moi aussi Gaby je n'y crois pas et les émissions sur le sujet on tendance à me faire rire,
mais j'ai vécu si l'on peut dire ça 3 expériences ou phénomène inexpliqués si on préfère,
mais je n'en tire pas une croyance ou théorie, je pense qu'il y a des choses que l'on ne sais expliquer mais qui ont une expliquation au delà de la croyance, surtout je ne crois pas à l'au-delà, ni pouvoir rentrer en contact avec les morts ou les esprit, pour la bonne raison si tu rassembles toutes ces croyances la choses et complètement impossible, entre ceux qui croient au paradis, aux morts vivants aux revenant, à la réincarnation, au poltergeist, lire dans es boules de Crystal, faire tourner les tables, dans les interférences radio ou télévisuelles, etc... si une seule était vrai cela éliminerai toutes les autres qui chacun selon ça croyance affirmera que la sienne l'est,

mes trois expériences
1- je ne sais plus l'âge exacte que j'avais environs 7-8 ans c'était l'été la sœur de 7 ans de plus que moi était une ado, elle avait 2 copines qui avaient toutes deux des frères de mon âges des camarades d'écoles, elles passaient la soirée ensemble chez celle qui était notre voisine, surement que la troisième devait avoir la garde de ses frères et comme ma sœur était chez la voisine je pense que j'avais dû avoir l'autorisation de jouer avec mon voisin, donc c'était l'été est c'était en soirée, il faisait nuit pendant que nos sœur discutaient nous sagement "sisi" on faisait une partie de cache cache de nuit dans la propriété, nous étions je les pas précisais 5 garçons, celui qui cherchait n'avait retrouvé que trois d'entre nous dont moi, impossible de trouver le dernier tellement bien cachait, dans le terrain il y avait une sorte d'arrière cour entre la maison et le garage attenant à la grange, il y avait un mur dans le fond et dans un décrochement du mur une entré de la maison, il n'y avait qu'une seul éclairage dans notre dos adossait à la grange, nous étions donc quatre côtes à côtes et sur le mur 5 ombres nous nous sommes comptés et recomptés idem pour les ombres nous avons évidement aussi regardé derrière nous personne, et nous avons invectivé notre copain pensant qu'il pouvait être la 5ème ombre cachait dans le recoin, j'étais sans prétention le plus téméraire et je me suis avancé dans la petite cour il n'y avait évidement personne, il n'y avait donc pas double éclairage et si bien même se sont toutes nos ombres qui auraient été dédoublées, notre ami impossible était cachait à l'opposé dans un arbre et n'a pas bougé, à cette heure je ne serai dire pourquoi il y avait 5 ombres bien alignées alors que nous étions 4 et des années plus tard je racconte ça à ma sœur, qui me dis ça ne ma surprend pas elle et sa copines ont eu de drôlle d'experience aussi à cette endroit là,

2- expérience en rapport avec les ovni, j'avais environs le même âge que pour l'autre peut être un ou 2 ans de moins idem ça se passe en été, et de nuit aussi, il fait beau il fait chaud et bien que nous avons un wc, je sort pour faire pipi dehors comme un mec dans le buisson et pendant que je fait mes besoins au dessus de ma tête immobile une forme lumineuse toute plate en forme de triangle d'une luminosité intense un peut comme la Lune, une fois fini je rentre en courant tout excité, y a un ovni, ya un ovni, il y a fallut que j'insiste pour que mes parents et mes sœurs daignent sortir mais hélas plus de triangle et derrière quelques nuages isolé la lune, je vous laisse deviner les remarque, enfin je sais moi que j'ai vu un triangle rien de comparable avec la lune

3 - plus cocasse, et j'étais jeune adulte, ça se passe pendant mon service militaire passé au camp de Valdahon, un soir je sors avec un ami rare sont ceux avec qui j'ai copiné n'aimant pas l'armée et ceux qui la font, la caserne se trouve à 2 bons Km du village mais juste à la sortie il y avait un rade que l'on nommé chez mémé tout était à 5 F, on se met bien, en forme pour la soirée, et l'on part au village rejoindre d'autre trouffions et quelques villageoise pas farouches, mais dans ce trou à rat il n'y a rien à faire et vers les minuits avec mon compagnon on décide de rentrer à la caserne on repart tous les deux, dans le village peut avant la sortie il y a 2 virages en s qui traversent la voie ferrée et la traversant les voix je dis à mon amis qu'est ce qu'on s'emmerde ici, si on avait une voiture pour descendre à Besançon, et continuant dans un délire, je lui texto imagine après le virage une voiture portière ouverte avec les clefs qui nous attend, croyez moi, je ne suis pas un menteur passé les virages, devant une maison en bord de route une visa blanche, la porte passager grande ouverte j'alucine et mon copain s'approche et me dit les clefs son dessus, "c'est pas vrai j'y crois pas", alors on monte dedans, on laisse reculer la voiture en roue libre sur la route pour éviter de mettre le moteur en marche sous les fenêtres et dans la pente on la laisse démarrer, seulement on était en direction du camp, alors on prend un p'tit chemin et on fait un demi tour et la au stop elle cale on a jamais pu la faire redémarrer, comme la route descendait on la pousse de nouveau pour essayer mais l'on ce rapprochait de la caserne, et c'est l'heure où soldats et gradés rentrent au camp, donc on l'a poussé derrière une maison et on c'est caché pour laissé passer des militaires sur le retour, la voiture est restée toute une semaine au même endroit, j'ai oublié de vous dire mon compagnon s'appelait Jésus "sisi" véridique
 
Dernière édition:
#70
moi aussi Gaby je n'y crois pas et les émissions sur le sujet on tendance à me faire rire,
mais j'ai vécu si l'on peut dire ça 3 expériences ou phénomène inexpliqués si on préfère,
mais je n'en tire pas une croyance ou théorie, je pense qu'il y a des choses que l'on ne sais expliquer mais qui ont une expliquation au delà de la croyance, surtout je ne crois pas à l'au-delà, ni pouvoir rentrer en contact avec les morts ou les esprit, pour la bonne raison si tu rassembles toutes ces croyances la choses et complètement impossible, entre ceux qui croient au paradis, aux morts vivants aux revenant, à la réincarnation, au poltergeist, lire dans es boules de Crystal, faire tourner les tables, dans les interférences radio ou télévisuelles, etc... si une seule était vrai cela éliminerai toutes les autres qui chacun selon ça croyance affirmera que la sienne l'est,

mes trois expériences
1- je ne sais plus l'âge exacte que j'avais environs 7-8 ans c'était l'été la sœur de 7 ans de plus que moi était une ado, elle avait 2 copines qui avaient toutes deux des frères de mon âges des camarades d'écoles, elles passaient la soirée ensemble chez celle qui était notre voisine, surement que la troisième devait avoir la garde de ses frères et comme ma sœur était chez la voisine je pense que j'avais dû avoir l'autorisation de jouer avec mon voisin, donc c'était l'été est c'était en soirée, il faisait nuit pendant que nos sœur discutaient nous sagement "sisi" on faisait une partie de cache cache de nuit dans la propriété, nous étions je les pas précisais 5 garçons, celui qui cherchait n'avait retrouvé que trois d'entre nous dont moi, impossible de trouver le dernier tellement bien cachait, dans le terrain il y avait une sorte d'arrière cour entre la maison et le garage attenant à la grange, il y avait un mur dans le fond et dans un décrochement du mur une entré de la maison, il n'y avait qu'une seul éclairage dans notre dos adossait à la grange, nous étions donc quatre côtes à côtes et sur le mur 5 ombres nous nous sommes comptés et recomptés idem pour les ombres nous avons évidement aussi regardé derrière nous personne, et nous avons invectivé notre copain pensant qu'il pouvait être la 5ème ombre cachait dans le recoin, j'étais sans prétention le plus téméraire et je me suis avancé dans la petite cour il n'y avait évidement personne, il n'y avait donc pas double éclairage et si bien même se sont toutes nos ombres qui auraient été dédoublées, notre ami impossible était cachait à l'opposé dans un arbre et n'a pas bougé, à cette heure je ne serai dire pourquoi il y avait 5 ombres bien alignées alors que nous étions 4 et des années plus tard je racconte ça à ma sœur, qui me dis ça ne ma surprend pas elle et sa copines ont eu de drôlle d'experience aussi à cette endroit là,

2- expérience en rapport avec les ovni, j'avais environs le même âge que pour l'autre peut être un ou 2 ans de moins idem ça se passe en été, et de nuit aussi, il fait beau il fait chaud et bien que nous avons un wc, je sort pour faire pipi dehors comme un mec dans le buisson et pendant que je fait mes besoins au dessus de ma tête immobile une forme lumineuse toute plate en forme de triangle d'une luminosité intense un peut comme la Lune, une fois fini je rentre en courant tout excité, y a un ovni, ya un ovni, il y a fallut que j'insiste pour que mes parents et mes sœurs daignent sortir mais hélas plus de triangle et derrière quelques nuages isolé la lune, je vous laisse deviner les remarque, enfin je sais moi que j'ai vu un triangle rien de comparable avec la lune

3 - plus cocasse, et j'étais jeune adulte, ça se passe pendant mon service militaire passé au camp de Valdahon, un soir je sort avec un ami rare sont ceux avec qui j'ai copiné n'aimant pas l'armée et ceux qui la font, la caserne se trouve à 2 bons Km du village mais juste à la sortie il y avait un rade que l'on nommé chez mémé tout était à 5 F, on se met bien, en forme pour la soirée, et l'on part au village rejoindre d'autre trouffions et quelques villageoise pas farouches, mais dans ce trou à rat il n'y a rien à faire et vers les minuits avec mon compagnon on décide de rentrer à la caserne on repart tous les deux, dans le village peut avant la sortie il y a 2 virage en s qui traversent la voie ferrée et la traversant les voix je dis à mon amis qu'est ce qu'on s'emmerdes ici si on avait une voiture pour descendre à Besançon, et continuant dans un délire je lui texto imagine après le virage une voiture portière ouverte avec les clefs qui nous attend, croyez moi, je ne suis pas un menteur passé les virages, devant une maison en bord de route une visa blanche, la porte passager grande ouverte j'allucine et mon copain s'approche et me dit les clefs son dessus, "c'est pas vrai j'y crois pas", alors on monte dedans on laisse reculer la voiture en roue libre sur la route pour éviter de mettre le moteur en marche sous les fenêtre et dans la pente on la laisse démarrer seulement on était en direction du camp, alors on prend un p'tit chemin et on fait un demi tour et la au stop elle cale on a jamais pu la faire redémarrer, comme la route descendait on la pousse de nouveau pour essayer mais l'on ce rapprochait de la caserne, et c'est l'heure où soldat et gradé rentrent au camp, donc on la poussé derrière une maison et on c'est caché pour laissé passer des militaire sur le retour, la voiture est resté toute une semaine au même endroit, j'ai oublié de vous dire mon compagnon s'appelait Jésus "sisi" véridique
Il y a très longtemps j'avais un livre sur le paranormal où il était dit que tous ces faits avaient une explication logique.
Je l'ai prêté et on ne me l'à jamais rendu...
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#71
ça y est cette fois je vois pire qu'une paire de fesse et qu'un visage, j'ai vraiment l'esprit chaud patate
je vois une créature le visage est flou mais ce devine qui tient c'est deux seins la tête légèrement tournée et en arrière
 

Vega46

Maître Poète
#73
Le paranormal semble suffisamment réel pour qu’un centre de parapsychologie soit présent à Toulouse.
Dirigé par Yves Lignon à l’esprit scientifique professeur de mathématiques à la faculté de Toulouse et maître de conférence depuis retraité et son équipe formée de scientifiques étudie tous les phénomènes qui leur sont signalés dans le monde.
Ils arrivent à la conclusion qu’il existe bien des situations paranormales qui se manifestent et que la science qui
pourtant met tout en œuvre ne peut expliquer.
Comment moi-même même aurais-je pu donner dans les détails les plus fins ou subtils les derniers moments de mon ami Jean Claude dans sa chambre à l'hôpital de Figeac à ma femme infirmière alors que sur la tête de mes enfants elle ne m’en avait jamais touché un mot.
Bien entendu je tenais ces détails precis de JC lors d’une séance de spiritisme
Étrange! Vous avez dit étrange!.
 
Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#75
moi aussi Gaby je n'y crois pas et les émissions sur le sujet on tendance à me faire rire,
mais j'ai vécu si l'on peut dire ça 3 expériences ou phénomène inexpliqués si on préfère,
mais je n'en tire pas une croyance ou théorie, je pense qu'il y a des choses que l'on ne sais expliquer mais qui ont une expliquation au delà de la croyance, surtout je ne crois pas à l'au-delà, ni pouvoir rentrer en contact avec les morts ou les esprit, pour la bonne raison si tu rassembles toutes ces croyances la choses et complètement impossible, entre ceux qui croient au paradis, aux morts vivants aux revenant, à la réincarnation, au poltergeist, lire dans es boules de Crystal, faire tourner les tables, dans les interférences radio ou télévisuelles, etc... si une seule était vrai cela éliminerai toutes les autres qui chacun selon ça croyance affirmera que la sienne l'est,

mes trois expériences
1- je ne sais plus l'âge exacte que j'avais environs 7-8 ans c'était l'été la sœur de 7 ans de plus que moi était une ado, elle avait 2 copines qui avaient toutes deux des frères de mon âges des camarades d'écoles, elles passaient la soirée ensemble chez celle qui était notre voisine, surement que la troisième devait avoir la garde de ses frères et comme ma sœur était chez la voisine je pense que j'avais dû avoir l'autorisation de jouer avec mon voisin, donc c'était l'été est c'était en soirée, il faisait nuit pendant que nos sœur discutaient nous sagement "sisi" on faisait une partie de cache cache de nuit dans la propriété, nous étions je les pas précisais 5 garçons, celui qui cherchait n'avait retrouvé que trois d'entre nous dont moi, impossible de trouver le dernier tellement bien cachait, dans le terrain il y avait une sorte d'arrière cour entre la maison et le garage attenant à la grange, il y avait un mur dans le fond et dans un décrochement du mur une entré de la maison, il n'y avait qu'une seul éclairage dans notre dos adossait à la grange, nous étions donc quatre côtes à côtes et sur le mur 5 ombres nous nous sommes comptés et recomptés idem pour les ombres nous avons évidement aussi regardé derrière nous personne, et nous avons invectivé notre copain pensant qu'il pouvait être la 5ème ombre cachait dans le recoin, j'étais sans prétention le plus téméraire et je me suis avancé dans la petite cour il n'y avait évidement personne, il n'y avait donc pas double éclairage et si bien même se sont toutes nos ombres qui auraient été dédoublées, notre ami impossible était cachait à l'opposé dans un arbre et n'a pas bougé, à cette heure je ne serai dire pourquoi il y avait 5 ombres bien alignées alors que nous étions 4 et des années plus tard je racconte ça à ma sœur, qui me dis ça ne ma surprend pas elle et sa copines ont eu de drôlle d'experience aussi à cette endroit là,

2- expérience en rapport avec les ovni, j'avais environs le même âge que pour l'autre peut être un ou 2 ans de moins idem ça se passe en été, et de nuit aussi, il fait beau il fait chaud et bien que nous avons un wc, je sort pour faire pipi dehors comme un mec dans le buisson et pendant que je fait mes besoins au dessus de ma tête immobile une forme lumineuse toute plate en forme de triangle d'une luminosité intense un peut comme la Lune, une fois fini je rentre en courant tout excité, y a un ovni, ya un ovni, il y a fallut que j'insiste pour que mes parents et mes sœurs daignent sortir mais hélas plus de triangle et derrière quelques nuages isolé la lune, je vous laisse deviner les remarque, enfin je sais moi que j'ai vu un triangle rien de comparable avec la lune

3 - plus cocasse, et j'étais jeune adulte, ça se passe pendant mon service militaire passé au camp de Valdahon, un soir je sors avec un ami rare sont ceux avec qui j'ai copiné n'aimant pas l'armée et ceux qui la font, la caserne se trouve à 2 bons Km du village mais juste à la sortie il y avait un rade que l'on nommé chez mémé tout était à 5 F, on se met bien, en forme pour la soirée, et l'on part au village rejoindre d'autre trouffions et quelques villageoise pas farouches, mais dans ce trou à rat il n'y a rien à faire et vers les minuits avec mon compagnon on décide de rentrer à la caserne on repart tous les deux, dans le village peut avant la sortie il y a 2 virages en s qui traversent la voie ferrée et la traversant les voix je dis à mon amis qu'est ce qu'on s'emmerde ici, si on avait une voiture pour descendre à Besançon, et continuant dans un délire, je lui texto imagine après le virage une voiture portière ouverte avec les clefs qui nous attend, croyez moi, je ne suis pas un menteur passé les virages, devant une maison en bord de route une visa blanche, la porte passager grande ouverte j'alucine et mon copain s'approche et me dit les clefs son dessus, "c'est pas vrai j'y crois pas", alors on monte dedans, on laisse reculer la voiture en roue libre sur la route pour éviter de mettre le moteur en marche sous les fenêtres et dans la pente on la laisse démarrer, seulement on était en direction du camp, alors on prend un p'tit chemin et on fait un demi tour et la au stop elle cale on a jamais pu la faire redémarrer, comme la route descendait on la pousse de nouveau pour essayer mais l'on ce rapprochait de la caserne, et c'est l'heure où soldats et gradés rentrent au camp, donc on l'a poussé derrière une maison et on c'est caché pour laissé passer des militaires sur le retour, la voiture est restée toute une semaine au même endroit, j'ai oublié de vous dire mon compagnon s'appelait Jésus "sisi" véridique
Phénomènes étranges quand même je t’ai répondu au dessus Zuc.