• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Concours actuel HASARD

LLUMIERELIVE

Moderator
Membre du personnel
#1
CONCOURS : Hasard

hasard.jpg

du 8 mai au 18 mai
résultats 21 mai


PROLONGATION 26 MAI
RÉSULTATS 28 MAI

Thème :
Que vous inspire ce mot, laissez vous bercer par le hasard


Consignes :

4 quatrains en rimes croisées (ABAB)
Métrique libre
Alternance rimes féminines/masculines ou masculines/féminines
Rimes riches ou suffisantes


Attention à l’orthographe et à la ponctuation

Rappel :

Attendre les résultats avant de poster les poèmes participants sur vos pages
Chaque concurrent peut envoyer 3 poèmes
Les hors concours sont limités à un par auteur



Si vous voulez faire partie du jury me contacter sur MP

Chef de jury Llumierelive


****************

1 Notre vie, un jeu du Hasard !


Ne dit-on pas que le hasard fait bien les choses !
Coïncidence ou providence ?
Le hasard distille la chance à petites doses,
Alors que la partie commence.


Le hasard pépin ou lézard ?
L’écho du hasard se propage et gagne nos esprits.
Ne trouvez pas cela bizarre ?
Dans l’infernal engrenage du jeu, l’on se trouve pris.


Quel Bazar !
Pile ou face ?
Quelle veine a Balthazar !
A tous les coups il fait surface.


Notre vie, un jeu du hasard, qui décide de notre sort,
L’âge perdu, toujours en perdition, en perte de vitesse,
Malgré cela l’on s’entête même s’il on est dans le tort,

A quoi cela rime, jeunesse et puis vieillesse.

***************

2 Hasard de rencontres ou rendez-vous établis

"Est- ce un hasard si j'ai croisé son regard"
Un tape à l'œil dément qui en dit long ,
A bien faire les choses , sans être braillard,
Voyant la vie en rose sur air de Folksong.


Il est bon d 'aimer et "le Mektoub" et ses effets,
Effets cohérents de tomber aisément sur un Dupont,
Plutôt que sur un Emir de Dubaï ou De Peyrac Joffrey,
Le soleil ,lui, a rendez -vous avec l'astre de nuit rond,


Ils ne se verront jamais , à quoi bon être tête de lard !
Son rendez-vous désiré lui fera faux bond ,
Différence avec "Mari-vaut " et "Les jeux de l'Amour et du hasard," !
Sans faux-plis les faux semblants de chez les Orgon .


Prenant leur destin en mains dans ce baroquisme ,
La femme ,joueuse et futuriste , incite
Au rendez-vous , touchant au prétendu féminisme.
Mais retournons vers l'ordre organisé du satellite°........



Vous l'apprendrez dans un cinquième quatrain ,
.Hors concours..



********************

3 Le Hasard

Il est arabe classique ce terme « Al-zar »
Aime en jouer de la musique avec dés Gavroche
Ouvrant tous mystères si pressés est hasard
Qui m’a choisi l’écriture de gauche à droite, la taloche !*


Il a tant et tant de figures trompant l’avenir
Que le destin, son cousin, prend la relève
Mais personne ne tient la clé de son devenir
Sinon le ciel tout entier fermerait nos rêves !


Venons-en sagement à la prédilection
Du hasardeux bousculant la loi des séries
Qui gouverne un non savoir comme une addiction
Sans chercher il est considéré telle une féérie !


Chance ou malchance s’invite orphelin sans crier fort !
Le hasard est aussi sûr que le fait aléatoire,
Il s’instaure dans la vie de croyances en renfort!
Faut-il être pessimiste, gai luron, pour l’oratoire ?


Taloche = réflexion car on ne pouvait pas me lire !

**************

4 Quand le hasard devient bizarre !

Il arrive un point où l’on ignore qui berce l’Autre
Est-ce cet inconnu où la sensibilité à l’esprit de raison ?
Il est si facile de prononcer le mot hasard qui se vautre
Au lieu de pousser la réflexion au prix de la déraison !


En ce qui me concerne je prends de la distance
Entre ce hasard et la réalité, le vécu s’entrenuit
Mais veille le pourquoi avec résistance !
Chacun en soi à sa part de chance ou d’ennuis


Hasard ou loi des séries, au mois d’octobre *
Plus d’eau chaude, je me sers du tuyau d’eau
Dehors le jet est tiède, l’entretien est sobre
La chaudière ne sera réparée que fin février, cadeau !*


Septembre, c’est la douchette de l’évier de la cuisine*
Qui pose ses problèmes et le lavabo de la salle de bain
Il est bouché et depuis mars le compteurs EDF lésine*
S’arrête à cette date, c’est de la ville le Turbin !


Le gaz monte et redescend, c’est la folie générale
Disons que depuis le vingt deux juillet je n’ai pas le temps*
De penser au hasard, c’est lui qui s’impose en « gêne et râle »
Un virus est entré dans la maison depuis le printemps !


Fin février 2019
Octobre 2018
22 juillet 2018
Septembre 2018
Mars 2019


********************

5 Quand Le hasard
Est veine ! chance ! bonheur !


Il annonce un plaisir, un joyeux bien heureux
Si minime parfois mais infini chant d’espérance
Que le cœur balance en message valeureux
Il n’est pas simple hasard ce sont des faits dans l’errance !


Il est pensée aérienne qui voyage innocemment
Elle me tracasse même, puis le téléphone s’annonce
La voix magique me parle dans le combiné amant !
Les transmissions de pensées incontrôlées se dénoncent !


Nombreux sont ceux qui parlent en même temps
Avec les pareils mots comme en confession intime !
Hasard ou branché sur même onde se fréquentant
Nous parait d’ordre phénoménal on en oublie l’estime !


J’ai de la veine et par ce mot fétiche particulier
Je me raccroche à la Providence, belle lumière
Elle est Mère de la prudence secours séculier
Réconfort de l’Âme, berce mon aumônière !


****************

6 Comme par Hasard

Hasard des hasards
Pure et simple comme une journée
Incertaine et furtive à tout égard,
Distillant une douceur tout d'amour ornée.


Qui es tu moment d'incertitude ?
Qui, livide comme le vent,
Me laisse pensif comme d'habitude
Dans ce monde suave au soleil levant.


Mais je dois avouer une chose,
J'aime ce néant de sagesse, de savoir,
J'aime ce flou qui à moi s'impose
Comme un destin prédéfini, mais qu'on ne saurait entrevoir.


Alors, je laisse ma vie se vivre,
Je t'abandonne mon destin,
Car telle une existence folle et ivre,

Je veux aveuglement poursuivre mon chemin.



J






 
Dernière édition:

LUZE

Maître Poète
#2
4 quatrains en rimes croisées (ABAB)

donc les deux memes rimes dans les quatre quatrains ?
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#9
extrait d'Astérix et Cléopâtre

- Qu'allons-nous faire par Isis ?
- Nous allons construire des défenses par Belenos !
- Tu as raison par Belisama !
- Est-ce qu'on ne pourrait pas s'en alller par hasard ?

désolé je n'ai pas trouvé en image la page correspondant pour vous la poster par ici ou par là
 

LLUMIERELIVE

Moderator
Membre du personnel
#10
Partageant la douleur de Lys le concours est momentanément interrompu...
Vous pouvez poursuivre vos envois sur ma MP, je les mettrai ultérieurement sur page concours, merci de votre compréhension...