• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Grenouille.

#1
Grenouille.

Un curé fatigué de prier
À butiner le bénitier
D’une grenouille
Qui a la vue du saint goupillon
S’agenouille et mouille
Saisie d’une divine dévotion

Sainte Amora monte au nez
Désolé pour la publicité
Voici que notre nonne calibrée
Chante les vêpres en un latin châtié
Le rédempteur tremble, le chœur frissonne
Au tempo des joies de la friponne

Prosternée devant l’autel
Madame est devenue hôtel

C'est alors que les voies du seigneur
Deviennent pénétrables.


Loïc ROUSSELOT
 
Dernière édition:
#5
tu n'es point curé et je me demande ce que tu as butiné "lol"
Qui t'as dit que je n'étais point Curé ?
Qu'en sais tu pour avoir cette prétention du savoir ?
Me connais-tu à ce point ?
Qui t'as dit que Curé n'aimait point butiné ?
Petite prétention démesurée...
Un archange tombé des cieux aurait-il ouvert tes yeux ?
Que sais tu ? l'Ami poète...
pour prétendre ce que je dois être !
Une soutane qui abrite les anges !
Pétrifiée en sainte innocence !

Loïc ROUSSELOT
 

iboujo

Maître Poète
#6
le jour où les évêques reconnaissent le péché de chair §§§§§ mdr!
je connaissais la bonne du curé et le pet de nonne!! ..rire
pas la nonne à la cuisse légère!!
bravo pour nous faire part des dessous de table..d'autel !
bises jj
 
#7
le jour où les évêques reconnaissent le péché de chair §§§§§ mdr!
je connaissais la bonne du curé et le pet de nonne!! ..rire
pas la nonne à la cuisse légère!!
bravo pour nous faire part des dessous de table..d'autel !
bises jj
Ben donc voila la Nonne à la cuisse légère...
De rien l'amie, si je puis partager...
Gros bisous affectueux.
Loïc
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#8
Qui t'as dit que je n'étais point Curé ?
Qu'en sais tu pour avoir cette prétention du savoir ?
Me connais-tu à ce point ?
Qui t'as dit que Curé n'aimait point butiné ?
Petite prétention démesurée...
Un archange tombé des cieux aurait-il ouvert tes yeux ?
Que sais tu ? l'Ami poète...
pour prétendre ce que je dois être !
Une soutane qui abrite les anges !
Pétrifiée en sainte innocence !

Loïc ROUSSELOT
Dieu ma parlé,
il ma dit que seul les papillons butinent,
que celui qui mange la grenouille finit par les nouilles,
sans prétention et en toute modestie,
je préfère que ça ne se répète pas
le chat noir ne serai plus crédible
Dieu lui même d'ailleurs ni tiens pas il me la fait savoir
car tant de gens parlent en son nom
qu'il ne sait plus du vrai du faut ce qui est,
et qu'il finit par douter de sa propre existence,
ce qui là me pose un problème,
car certain pourrait douter de mes propos,
me prendre pour menteur pire pour un fou,
ce qui du coup tendrai à re-créditer mes dires,
ne dit on pas heureux les faibles d'esprit,
car le royaume de dieu leur appartient
mais si c'est "on" ce n'est pas dieu,
le problème reste entier
alors faut il prier ou butiner?
faudrait que je demande à dieu
;)
 
#9
Dieu ma parlé,
il ma dit que seul les papillons butinent,
que celui qui mange la grenouille finit par les nouilles,
sans prétention et en toute modestie,
je préfère que ça ne se répète pas
le chat noir ne serai plus crédible
Dieu lui même d'ailleurs ni tiens pas il me la fait savoir
car tant de gens parlent en son nom
qu'il ne sait plus du vrai du faut ce qui est,
et qu'il finit par douter de sa propre existence,
ce qui là me pose un problème,
car certain pourrait douter de mes propos,
me prendre pour menteur pire pour un fou,
ce qui du coup tendrai à re-créditer mes dires,
ne dit on pas heureux les faibles d'esprit,
car le royaume de dieu leur appartient
mais si c'est "on" ce n'est pas dieu,
le problème reste entier
alors faut il prier ou butiner?
faudrait que je demande à dieu
;)

Là mon bel ami, vous êtes grand esprit...
vous faites preuve de génie et je ne puis qu'adhérer.
Quelle bien belle diatribe vous nous pondez là.
En chat noir, vous n'êtes point perdu dans le boudoir.
Vous n'êtes ni menteur et point fou, je vous le rassure.
Mais prenez vous des dimensions avec mesures.
car j'ai bien peur qu'à la pêche vous y reveniez bredouille.
Parler à dieu, c'est se parler en vaniteux.
Voilà l'essence des religions qui rendent les fous furieux.

BEATI PAUPERES SPIRITU...

Loïc ROUSSELOT
 

agrego

Maître Poète
#13
Les filles des forges (Bretagne - Région de Paimpont) - Tri Yann lyrics

Digue, ding don, don, ce sont les filles des forges
Des forges de Paimpont, digue ding dondaine
Des forges de Paimpont, dingue ding dondon
Digue, ding don, don, elles s'en vont à confesse
Au curé du canton, digue ding dondaine
Au curé du canton, dingue ding dondon
Digue, ding don, don, qu'avions-vous fait les filles
Pour demander pardon, digue ding dondaine
Pour demander pardon, dingue ding dondon
Digue, ding don, don, j'avions couru les bals
Et les jolis garçons, digue ding dondaine
Et les jolis garçons, dingue ding dondon
Digue, ding don, don, ma fille pour pénitence
Nous nous embrasserons, digue ding dondaine
Nous nous embrasserons, dingue ding dondon
Digue, ding don, don, je n'embrasse point les prêtres
Mais les jolis garçons, digue ding dondaine
Qu'ont du poil au menton, dingue ding dondon
Digue, ding don, don, ce sont les filles des forges
Des forges de Paimpont, digue ding dondaine
Des forges de Paimpont, dingue ding dondo
 
#14
ça va la pénitence est légère!!!!lol


"nous recommencerons digue digue dondaine....nous recommencerons digue digue dondon"!!!Rires


BEN dis-donc Le Breizh je te croyais plus près du Seigneur!!!lol


amitiés


Agrégo
Voyons ! Voyons ! Mon ami...
Le Seigneur que je suis ne peut se s'abaisser a être près d'un autre Seigneur.
Voyons ! Voyons ! Mon Dieu !
(Rire...)