• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Grandir

#1
Est-il si difficile de grandir ?
De passer l'enfance,

Puis l’adolescence ?
Un adulte devenir ?
Pourquoi ne veut-elle pas,
Pourquoi refuse-t-elle si violemment
De devenir ce qu'elle doit ?
Un être beau et grand !
Je hurle ma rage immonde

Je voudrais échapper à cette triste échéance
Ou elle verra enfin le monde
Où sa peur lui ôtera toute chance.
J'ai tout fait, les anges m'en soient témoins
Pour l'aider et la porter, je me suis même sacrifié.
Mais j'ai fini par abandonner
Et par ma lâcheté, elle s'en va, loin.
Petite fille tant aimée,

Ne te réveille jamais.
Te réveiller un jour, serai, pour toi, mourir
Et je ne veux que cesse ton sourire.
Je suis un lâche. Deux ans sacrifié
Ce n'était pas assez pour abandonner.
Avec cet être, si gentil, si aveugle, si bien,
Tu ris, souris, il est totalement tient.
J'aurai dû probablement me noyer en toi,
Devenir ton jouet, que tu crois en moi.
Peut-être aurais-je réussi finalement
A tenir assez longtemps.
Et même s'il avait fallu toute ma vie
Je te l'aurai donnée, petite ange.
Mais ce passé te dérange,
Et tu joue, tu gâche ta vie.
Fais attention, je ne peux plus rien faire
Je suis faible, et lâche, c'est vrai
Mais je voulais que la vie puisse te plaire
Sans réveil et désespoir affilié.
Je t'aime encore.
Clément.​
 

oceane25

Nouveau poète
#2
C'est un très joli poème qui reflète un coeur sincère et ...blessé. Dommage car tes sentiment semble nobles et purs! Peut être te reviendra t elle un jour.. La vie est parfois surprenante! Bravo pour ton poème en tout cas
 

boudhha

Nouveau poète
#4
Clem, je ne peux te donner que mon point de vue mais je pense que l'amour n'est pas une histoire de dependance ni de sacrifice, mais de complicité. Faut qu'on parle aussi bien moi que toi!!! En ce moment je continu à penser à tu sais qui sur tu sais quoi (oui ça me permet de ne pas penser au reste) et j'avance , tout doucement mais j'avance (enfin je crois). aller ciao et garde le moral, un jour tu cassera ce "sortilege" (j'en suis sur) a+