• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

GRAND-PÈRE

#1
GRAND PÈRE

On a trainé sur toutes les places
De Nantes, d’Angers ou de Laval,
Piqueniqué devant des palaces,
A cinquante ans quel intervalle.

Mon Grand Père arpentait l’Europe
En poche un livre de poésies,
Et moi j’ai fait de l’auto-stop
Pour vivre à fond mes hérésies.

Et je courais au vent mauvais
De la Belgique en Normandie,
Et lui de Reims jusqu’à Beauvais
Il poursuivit le roi Henri.

Piéton en quête de passé,
On a redessiné nos vies.
On n’en avait jamais assez :
J’ai vu Lisbonne et la Russie.

Ferney,le sourire de Voltaire,
Les filles riant à Carcassone,
Et la douleur des gens à terre,
Et la douceur de Barcelone.

Nos deux vies en résumé,
C’est l’évasion et le départ,
Les grands espaces qu’on va humer
Et la lumière au loin d’un phare

Sur une côte de Bretagne.
Et puis le vol d’un épervier,
D’une buse longeant la montagne,
Et notre route sans dévier.

Pour toi mon grand père globe trotter,
A l’heure où ma bougie s’éteint,
Je n’ai pas honte de ma lenteur,
Et encore moins de mon destin.

La pluie sur les ponts de Rouen
Nous a lavé les yeux et l’âme,
La tramontane à Perpignan
Nous a fait rêver des femmes

Qui marcheraient à Concarneau
En respirant le vent marin,
Tout en caressant les anneaux
D’un collier d’or si féminin.

A cinquante ans je te rejoins.
J’ai mis mes pas sur tes chemins,
Et je me suis fumé un joint
Sur les bancs de tes lendemains.

On a trainé sur tant de places
De Nantes, d’Angers ou de Laval,
Piqueniqué devant des palaces
Avec cinquante ans d’intervalle.
 

iboujo

Maître Poète
#3
Une reconduction supperpoasble

Tu dois ressembler à ton Pépé et uis marcher 50 as plus ard dans les ême pas c'est génial
vous ne faites qu'un , les évadés de la Vie ..
.le Monde est tellement beau à découvrir
sui guère étonnée

beau Benoit
forme comme fond superbes

avec cette pointe d'émotions que tu voiles
mais qui n 'échappe pas à ta lectrice

bien narré
bises jj