Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Enfin, c'est l'été.

#1
Enfin, c'est l'été.

Quand là-haut dans le ciel, tout le bleu se précise,
Dans toutes les forêts, le feuillage s'endort.
Dans tous les champs de blé, la moisson mûre dort ;
Et se laisse bercer par un souffle de brise.


On dirait que le temps s'arrête et s'éternise.
Tel une mélodie, un somptueux décor ;
Quand le soleil ardent baigne les épis d'or ;
Dès le lever du jour, flamboyant, il attise.


Dans le cœur des jardins de la fertilité ;
Fleurissent les boutons dans la simplicité ;
Tout en bas, l'horizon a de la couleur rose.


Des milliers de reflets illuminent l'azur.
Cela semble irréel, quand l'air devient plus pur ;
Dégageant un parfum naturel qui s'impose.


W. Michel. Juillet 2024
 
Dernière édition: