• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Elle

iboujo

Maître Poète
#1
Des fils chimeriques de ses pensées,
Comme une huile sainte ,un enduit d'onction,
Je cherche de son visage l' image de sa beauté,
Coiffé de cheveux d'ange , l' ovale de son menton

Mais à qui est cette peau qui semble venue de ce partir?
Dans cette brise de Mort ,le cerveau n'est plus que séquelles et bris,
Qui sous ma plume revêtissent de scintillants souvenirs
Son grand Amour déjà parti ,se laissant glisser , elle connaissait peu la Vie

Il était la ,pour la faire savourer de ses bras annonciateurs de sourires
Le seul , l'unique ,un couple indesoudable ,
Je ne savais même plus la faire rire,
Mon Dieu ! que d'éclats de rires passes , nous deux ,inoubliables,

Et te voilà dans le jardin aux Roses ,
Me laissant les épines,
Au milieu des fleurs et des cèdres ,
Dans le noir d'un Printemps piteux et mièvre,
Choisissant le Tangara bleu* et sa veine cipoline*.



Tangara bleu est un oiseau mais aussi une couleur de marbre
Cipoline / marbre
 
Dernière édition:

Margho

Maître Poète
#4
Des fils chimeriques de ses pensées,
Comme une huile sainte ,un enduit d'onction,
Je cherche de son visage l' image de sa beauté,
Coiffé de cheveux d'ange , l' ovale de son menton

Mais à qui est cette peau qui semble venue de ce partir?
Dans cette brise de Mort ,le cerveau n'est plus que séquelles et bris,
Qui sous ma plume revêtissent de scintillants souvenirs
Son grand Amour déjà parti ,se laissant glisser , elle connaissait peu la Vie

Il était la ,pour la faire savourer de ses bras annonciateurs de sourires
Le seul , l'unique ,un couple indesoudable ,
Je ne savais même plus la faire rire,
Mon Dieu ! que d'éclats de rires passes , nous deux ,inoubliables,

Et te voilà dans le jardin aux Roses ,
Me laissant les épines,
Au milieu des fleurs et des cèdres ,
Dans le noir d'un Printemps piteux et mièvre,
Choisissant le Tangara bleu* et sa veine cipoline*.



Tangara bleu est un oiseau mais aussi une couleur de marbre
Cipoline / marbre
Émouvant. Sobre et pudique, ton poème me touche au coeur
 

Philaly

Maître Poète
#14
Ton dernier quatrain m'a laissée planer dans la mélancolie et m'a serré le coeur.
Les métaphores sont poétiques. T'es trop forte !
Quelle merveilleuse poésie, douce et émouvante sur l'Absence indéfinie, d'un être cher parti trop tôt.
ll n'empêche que tu as mis tellement de quiétude dans tes mots, que, malgré un texte sur la mort, j'ai ressenti de la sérénité en le lisant.
Bisous doux ma mamounette