• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

DES NOUVELLES de GABY

D'un léger océan aussi souple qu'agile,
Silencieux torrent tu fais vivre les blés
Et les hautes forêts touchant ces assemblés
Qu'inonde le soleil de son émail fragile,

Tu portes le parfum langoureux et habile
Qu'emmène mon amour en ses gestes sablés
Qui semblent d'orient et de joyaux meublés
Si belle qu'elle fut, sous ta gaze immobile ;

Dessine lui la mer, et la douce saison
Elle n'aime que l'heure où tu fais sa raison
D'aimer l'hiver ta voix quand tu troubles la neige,

L'orage est ton ami car t'emportes l'odeur
De l'horizon de vers, ma plume qu'en ai-je
Sans un souffle de vent, amie en ce bonheur.
 

edelrose

Maître Poète
La nuit merveilleuse

Que tout est merveilleux, dès la douceur du soir
Lorsque la nuit descend, pieds nus dans le jardin
Pour dorloter l'oiseau, roucoulant dans le noir
Sur la mare aux bougeoirs, son sourire est serein

Que tout est délicieux, en sa robe de fleurs
C'est tout le paradis, qui redescend sur terre
Quand la lune illumine, l'étoile de nos coeurs
Plus rien n'est si réel, qu'un rêve en son mystère

Tout se suspend, tout s'émeut, tout est silence
L'évanescence retient, le temps d'un frisson
L'âme de la nature, berçant sa présence

A l'heure irrésistible, exquise pâmoison
L'univers s'incline, pour lui faire révérence
Le ciel s'est endormi, au coeur d'un papillon

Paule
 
La fleur dans l'herbe.

Quand d'un envol léger le ciel prend son essor,
Au sourire de mai qu'amidonne la rose,
Il court l'heure m'enfin, de t'écrire ce qu'ose
Le sublime printemps jetant l'antique sort,

Et souvent dès le soir par-dessus son consort
La lune d'un éclair sème la primerose
D'une aurores d'onyx tandis que l'on dépose
Nos séraphins eveils au métal de son cor ;

Laisse s'endormir l'aube en son tissu d'étoiles
Regarde la couleur qui dessine ses toiles
Qui s'écrit d'une saison que l'on cru, mais pourtant !

La plus belle, non, mais laisse moi son verbe
L'automne comme juin, fait aussi l'important
Comme à naître la fleur qui bourgeonne dans l'herbe...

Vivement que l'on ait des nouvelles de toi Gaby..
 

lilasys

Maître Poète
Amitié infinie !!!

Je me souviens d’un temps passé en solitaire
Et d’un astre miroitant au ciel de nuit
Je pensais à toi, à l’autre bout du mystère
Me demandant si tu souffrais du même ennui

L’écran s’alluma et de sa lueur brillante
Fit fuir l’ombre étouffante qui m’entourait
Une fine écriture vint de façon insistante
Auprès de cette fenêtre ouverte où on renaît

J’ai vu tes yeux silencieux et mon âme fut meurtrie
J’ai vu ton cœur saigner et mes yeux assombris
La larme en ce moment là s’est recueillie
A cet instant le clavier a quitté les éclats de bruits

Dans la blancheur de la nuit, apparu une image
Elle a monnayé toute la palette de couleurs
Ton regard perdu, j’en fis un gommage
L’arc en ciel fût, après la pluie et la peur ..

LILASYS

coeur-mains.jpg
 

lilasys

Maître Poète
Dentellière !!

C'est à travers ma peau que j'écris ta solitude
Tous ces vers cousus à l'aiguille et au ciseau
Une bobine de fil noir par raison et habitude
Tout ce dont a besoin ta robe et ton trousseau


Des points à l'envers pour les jours de tristesse
Des plis à l'endroit pour le souffle du temps
Une fermeture éclair pour les nuits de sagesse
Des boutonnières aux fils d'or et d'autres en argent


Des doigts de Dentellière pour un cousu fait main
Organdi, taffetas ou mille pièces en zibeline
Ce qui se signe sur tout les jupons en satin
Saignés de veines tendres à l'arôme soupline


Gaby, choisis parmi tous ces bouts de chiffon
Celui qui perce le reflet de tes yeux en ses tons ...


LILASYS

index.jpg
 

lilasys

Maître Poète
Qui était réellement Gaby quelqu’un connaît son nom ? Je vous le demande
Raymond, ELLE EST !!! elle est vivante ...Pourquoi cette question ? Je la connais à travers ses écrits tous les jours et son avatar était durant longtemps sa photo...C'est une adorable poétesse(adepte de l'acrostiche) aux écrits doux qui se fait appeler cortisonne ici et sentimentale sur je poème ...Voilà juste mes infos !!!Si une personne peut mieux t'informer...
En passant BONNE ANNEE
 

Raymond3

Maître Poète
Raymond, ELLE EST !!! elle est vivante ...Pourquoi cette question ? Je la connais à travers ses écrits tous les jours et son avatar était durant longtemps sa photo...C'est une adorable poétesse(adepte de l'acrostiche) aux écrits doux qui se fait appeler cortisonne ici et sentimentale sur je poème ...Voilà juste mes infos !!!Si une personne peut mieux t'informer...
En passant BONNE ANNEE
Bonjour Lola, merci je souhaite un prompt rétablissement à Gaby et dans le meilleur !
 
Sereine la saison s'en fait la fleur venir,

Sereine la saison s'en fait la fleur venir,
Et tu parles de mai par ses roses sublimes,
Et tu cours l'océan de ses parfums intimes
Aux gloires de l'amour d'un baiser retenir,

L'eau sèche de juillet est un long souvenir,
Et demain bel enfant que le soleil anime
Ton regard somptueux en son vert unanime
Me parlera d'hier par l'automne advenir ;

L'amour cisèle l'art comme l'air de Florence
Fait revivre la nuit d'une aurore en silence,
Et tout le monde sait apprécier ses jeux,

Moi j'aime ton regard qui de dehors s'amuse,
Du feu subit et lent des ses rayons neigeux
Car tu produis l'éclair sur la feuille camuse
 
Un automne à Venise

Les brumes bleues perlent les eaux
S'éveille Ô merveille Venise
Chaque Palais cime un tableau
Là où le temps n'a plus de prise


Une aube rose deux angelots
Dans un palais marbrent une empreinte
D'un toit s'envole un chant d'oiseau
La Vénitienne cherche une étreinte


Ses reflets vendangent l'halo
Du souvenir d'un Peintre illustre
Monet l'a peinte toiles et tableaux
En tourbillons beauté lacustre


Frisson langueur, nuque poudrée
Souffle d'amour, sa chevelure
Gelée des vents, folie musquée
De feuilles s'ambre, à la nature


Tes ports restent à la renaissance
Terre d'accueil, du bel hasard
Plus que l'océan et Florence
Maîtresse Evanescente d'Art


Paule
 

verimpo

Maître Poète
Gaby est et sera l'âme que peu possèdent...
Modestie élégante et charme en ses doux vers
Reconnaissant le beau sans égards ni revers
Une plume à l'envol d'une aile jamais raide...



Gaby nous reviendra dire d'autres poèmes
Accrochés à son coeur limpide et sans nul fard
Simples bouquets d'amour en des fleurs que l'on aime
Un de ces beaux matins,peut être un peu plus tard...


Mais là Gaby sera je le souhaite et vois
Tel un espoir ici et bien fort là aussi
Dieu exauce toujours la prière à l'aura..


Gaby nous entend bien car nous tous on l'écoute
Que cet humble sonnet lui soit un bel ami

Afin que l'on réjouisse en dansant à ses pas...

dridro(simple live en souhaitant toujours qu'elle nous revienne!)
 
Gaby est et sera l'âme que peu possèdent...
Modestie élégante et charme en ses doux vers
Reconnaissant le beau sans égards ni revers
Une plume à l'envol d'une aile jamais raide...



Gaby nous reviendra dire d'autres poèmes
Accrochés à son coeur limpide et sans nul fard
Simples bouquets d'amour en des fleurs que l'on aime
Un de ces beaux matins,peut être un peu plus tard...


Mais là Gaby sera je le souhaite et vois
Tel un espoir ici et bien fort là aussi
Dieu exauce toujours la prière à l'aura..


Gaby nous entend bien car nous tous on l'écoute
Que cet humble sonnet lui soit un bel ami

Afin que l'on réjouisse en dansant à ses pas...

dridro(simple live en souhaitant toujours qu'elle nous revienne!)
Merci pour elle qui nous manque beaucoup ici.